1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Dépannage à domicile en Ile-de-France : enquête sur des arnaques qui peuvent coûter cher
Le Parisien30/09/2019 à 09:13

Dépannage à domicile en Ile-de-France : enquête sur des arnaques qui peuvent coûter cher

L'urgence peut être mauvaise conseillère. « Si vous avez chez vous un de ces prospectus qui reprend les codes des documents officiels, vous êtes foutus, avance un bénévole de l'UFC-Que choisir. Vous avez beau savoir que ce sont des arnaques vous appellerez un de ces numéros. Avec de l'eau plein la salle de bains, on ne réfléchit pas de la même façon. Dès qu'on reçoit ce genre de prospectus, il faut le jeter directement à la poubelle... » LIRE AUSSI > Pierre a payé près de 2000 euros pour une simple soudureC'est pour lutter contre les abus de certains dépanneurs à domicile que les services de la répression des fraudes viennent de lancer une grande campagne intitulée : « Faites-vous dépanner. Pas arnaquer. »Des plaintes en forte hausseEn ligne de mire : les artisans dépanneurs (ou prétendu tels) en serrurerie, plomberie... qui profitent de la détresse de leurs clients dans l'urgence pour facturer des interventions anodines à prix d'or. « Le phénomène est loin d'être marginal, particulièrement à Paris », précise Gilles Ruaud, responsable de la direction départementale de la protection des populations (DDPP). Son service a enregistré plus de 1600 plaintes l'an dernier (contre un millier l'année précédente).« En moyenne les factures atteignent 3000 € par dossier. Pour une ouverture de porte ou une canalisation bouchée, ça fait cher », note-t-on à la DDPP où l'on souligne que les arnaqueurs aux dépannages misent sur une politique publicitaire particulièrement agressive. Les prospectus envoyés par ces artisans peu scrupuleux reprennent des codes officiels pour mieux tromper le client. LP/B.H. « Ces documents bleu blanc rouge, il faut à tout prix s'en méfier », insiste aussi Eric Guerquin, de l'UFC-Que choisir Nord-Ouest Seine-et-Marne. Selon une source interne à la répression des fraudes, « plusieurs familles se partagent l'Ile-de-France pour distribuer ces tracts » qui pour ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer