Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Démission de la ministre espagnole de la Santé sur fond de corruption

Reuters27/11/2014 à 00:30

(Actualisé avec précisions, § 3-5-7) par Emma Pinedo et Rodrigo De Miguel MADRID, 26 novembre (Reuters) - La ministre espagnole de la Santé, Ana Mato, a annoncé mercredi sa démission après l'inculpation de son ex-époux dans une affaire de corruption impliquant le Parti populaire (PP), au pouvoir. Dans un communiqué, elle explique sa décision par le souci de ne pas entraver l'action du gouvernement de Mariano Rajoy et ajoute n'avoir aucune connaissance des délits imputés à son ex-mari, Jesus Sepulveda. Contrairement à son ex-mari, ancien maire PP de Pozuelo de Alarcon, dans la banlieue de Madrid, soupçonné d'avoir perçu 500.000 euros de commissions occultes, Ana Mato n'a pas été inculpée mais le juge Pablo Ruz, de l'Audience nationale, pense qu'elle a bénéficié indirectement du réseau de corruption et la désigne dans son ordonnance de renvoi comme "bénéficiaire présumée" de crimes de corruption présumés. Dans cette ordonnance rendue publique quelques heures avant la démission de la ministre, le magistrat instructeur dit vouloir l'entendre pour déterminer notamment si elle connaissait la provenance de cadeaux reçus par sa famille à l'époque où elle était mariée avec Jesus Sepulveda. Parmi ces cadeaux suspects figurent des séjours offerts dans des hôtels, des locations de voitures et des produits de luxe. "J'ai décidé de présenter ma démission du poste de ministre de la Santé, des Services sociaux et de l'Egalité. Je ne veux en aucun cas que cette affaire puisse être utilisée pour porter atteinte au gouvernement espagnol, à son président et au Parti populaire", écrit Ana Mato dans un communiqué. La ministre avait déjà été fragilisée par les critiques portées début octobre contre sa gestion du premier cas de "contamination autonome" du virus Ebola en Espagne sur la personne d'une infirmière d'un hôpital de Madrid. Ex-responsable de la campagne électorale qui a conduit Rajoy à la victoire, en 2011, elle est la deuxième ministre à démissionner en deux mois après le départ d'Alberto Ruiz-Gallardon, désavoué par le président du gouvernement sur son projet de loi qui aurait limité le droit à l'interruption volontaire de grossesse (voir ID:nL6N0RO57G ) Baptisée affaire Gürtel, l'enquête instruite par le juge Pablo Ruz, qui a éclaté en 2009, a permis de mettre au jour une série de rétrocommissions versées à des responsables politiques du Parti populaire dans le cadre de marchés publics. D'après les instituts de sondage, la corruption est, après le chômage, la deuxième source de préoccupation principale des Espagnols. Et le rejet de la classe politique traditionnelle qu'elle entraîne explique en grande partie l'essor du parti de gauche Podemos, nouveau venu qui a attiré 8% des voix aux élections européennes de mai deux mois seulement après sa fondation. (Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.