1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Demba Ba : " Si je jouais en Ligue 1, je serais nul"

So Foot28/01/2018 à 10:00

Demba Ba : " Si je jouais en Ligue 1, je serais nul"

En juillet 2016, Demba Ba se fracturait le tibia gauche avec le Shanghai Shenhua. Aujourd'hui remis de sa blessure, l'ancien attaquant d'Hoffenheim et de Besiktas, qui pourrait signer chez le promu turc Göztepe dans les prochains jours, revient sur une carrière qui s'est aussi notamment déroulée à Chelsea et Newcastle, qui s'affrontent ce dimanche après-midi en Cup (14h30).

Qu'est-ce qui t'a le plus marqué à Shanghai, que tu as rejoint en 2015 ?
L'immensité de la ville. C'est impressionnant. D'ailleurs, je n'en ai toujours pas vu le bout ! C'est un monde totalement différent du nôtre. Je n'étais jamais allé en Chine auparavant. C'était l'occasion de vivre une nouvelle expérience.

C'est le côté financier qui t'a le plus motivé ?
C'est sûr qu'à ce niveau, les conditions étaient inédites. Mais il n'y avait pas que ça. Je n'y serais jamais allé que pour l'argent. J'ai commencé à me renseigner sur la ville. Une métropole folle dans laquelle on a envie de vivre. Au niveau du football, c'est en train de grandir petit à petit. Les stades sont garnis avec 25 000 personnes par match. De belles conditions étaient réunies alors, il fallait tenter.

Quel regard portes-tu sur l'évolution du foot chinois ?
C'est un championnat qui est en plein développement et qui essaie, coûte que coûte, de grandir. Certainement un peu trop vite. Quand on regarde les stars qui sont arrivées en Chine, il y a une trop grosse différence de niveau avec les locaux. Dans mon équipe, le Shenghai Shenhua, j'essaie de leur donner des conseils, de partager mon expérience. Tu te demandes, tout de même, si les étapes ont été respectées... Ceux qui gèrent le football chinois essaient, eux aussi, d'apprendre. Sauf qu'en apprenant, on fait tous des erreurs.

À même pas vingt ans, tu te casses une première fois la jambe contre La Gantoise alors que tu évolues à Mouscron. Qu'est-ce que tu te dis à ce moment-là ?
Alors que j'étais encore sur le terrain, avec la jambe en Z, la première chose à laquelle je pense, c'est de demander au docteur en combien de temps je pourrais m'en remettre.
"Tout ce qui arrive dans la vie est pour une raison particulière. Je me dis toujours qu'il y a pire. Je me suis cassé la jambe, mais certains ne peuvent même pas marcher..."

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer