1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Démantèlement d'un important réseau de prostitution à Nice
Reuters03/10/2013 à 15:40

UN RÉSEAU DE PROSTITUTION DÉMANTELÉ À NICE

NICE (Reuters) - Un important réseau de salons de massage asiatiques dans lesquels étaient proposées des relations sexuelles tarifées a été démantelé à Nice, a-t-on appris ce jeudi auprès de la police de l'air et des frontières (PAF).

Au total, 24 personnes, dont 15 masseuses chinoises et une thaïlandaise, ont été interpellées lundi par une cinquantaine de policiers dans huit salons implantés dans le centre ville, dont la durée de vie n'excédait pas six à huit mois.

"Vingt-cinq clients que nous avons interrogés ont reconnu avoir eu des relations sexuelles tarifées. Lorsque nous sommes intervenus, certaines masseuses étaient d'ailleurs nues avec des clients ou dans des tenues affriolantes", a déclaré Didier Martin, directeur départemental de la PAF.

Le réseau, qui facturait des prestations pouvant aller jusqu'à 240 euros, était surveillé depuis le mois de mai par les policiers qui avaient été alertés par des riverains.

Hormis trois masseuses en situation irrégulière, les jeunes femmes âgées de 20 à 30 ans possédaient des cartes de résidentes en France et étaient inscrites à l'université, très souvent dans des facultés éloignées de la Côte-d'Azur.

Une information judiciaire a été ouverte et sept gérants d'établissements, dont certains déjà impliqués dans des affaires de travail illégal dans la restauration à Nice, ont été déférés devant la justice. Quatre d'entre eux ont été incarcérés pour proxénétisme et travail illégal, a confirmé jeudi Eric Bedos le procureur de la République à Nice.

Matthias Galante, édité par Yves Clarisse

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • fquiroga
    16 octobre17:18

    Salons quotés en bourse?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer