Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Décision sur la livraison du Mistral à Moscou en novembre-Le Drian

Reuters28/10/2014 à 12:37

LE BOURGET, Seine-Saint-Denis, 28 octobre (Reuters) - F rançois Hollande prendra sa décision sur la livraison controversée d'un premier porte-hélicoptères Mistral à la Russie dans le courant du mois de novembre, a déclaré mardi le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Le président français avait annoncé le 3 septembre dernier que les conditions n'étaient pas réunies pour livrer ce navire de guerre en raison des "actions" de Moscou en Ukraine. Le premier des deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral devait être livré en octobre et 400 marins russes se forment depuis le 30 juin à sa manoeuvre dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). "Le président de la République s'est exprimé à ce sujet au début du mois de septembre. Il a dit à ce moment-là que si les conditions politiques ne changeaient pas, il n'imaginait pas donner l'autorisation de livraison", a déclaré Jean-Yves Le Drian à la presse lors d'une visite du salon Euronaval. Prié de dire si les conditions avaient changé, le ministre de la Défense s'est contenté de répondre que François Hollande prendrait sa décision "au moment de la livraison" qui, a-t-il ajouté, interviendra "courant du mois de novembre". Depuis début septembre, Vladimir Poutine et son homologue russe Petro Porochenko se sont rencontrés pour débattre notamment des livraisons de gaz russe à l'Ukraine et le président russe a annoncé le retrait de ses troupes massées à la frontière orientale de l'Ukraine. CESSEZ-LE-FEU En présence de représentants russes, les autorités ukrainiennes et les séparatistes pro-russes se sont entendus le 5 septembre dans la capitale de la Biélorussie sur la mise en oeuvre d'un cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine dans le cadre d'un plan de paix plus large. Les résultats partiels du scrutin de dimanche en Ukraine ont en outre donné une écrasante victoire des partisans d'un rapprochement avec l'Union européenne et d'un règlement négocié. L'Elysée s'est refusé mardi à tout commentaire sur la livraison éventuelle du Mistral et François Hollande devait s'entretenir dans la journée avec Petro Porochenko. Un refus de livrer les deux navires Mistral commandés par la Russie, dont la vente représente un montant d'1,2 milliard d'euros, obligerait la France à dédommager Moscou et tendrait les relations avec Paris. Il s'agirait aussi d'une mauvaise nouvelle pour les chantiers navals STX 071970.KS de Saint-Nazaire. Les chantiers navals construisent les deux navires pour le compte de DCNS et de la Direction générale de l'armement (DGA). A la fois navire-amphibie, poste de commandement et hôpital embarqué, le Vladivostok - construit à Saint-Nazaire et à Saint-Pétersbourg peut transporter jusqu'à 16 hélicoptères et déployer à terre 450 soldats et des "forces mécanisées", selon STX. Un deuxième BPC baptisé Sébastopol, du nom de la ville de Crimée où est basée la flotte russe de la mer Noire, doit être livré fin 2015 à la Russie. La commande comprenait également une option pour deux autres navires du même type, mais elle n'a pas été levée à ce jour. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.