Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Décision reportée sur les requêtes en nullité de Strauss-Kahn

Reuters28/11/2012 à 15:28

LA DÉCISION SUR LES REQUÊTES EN NULLITÉ DE DOMINIQUE STRAUSS-KAHN REPORTÉE À DÉCEMBRE

DOUAI, Nord (Reuters) - La chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai a reporté mercredi au 19 décembre sa décision sur les requêtes en nullité déposées par les avocats de Dominique Strauss-Kahn et d'autres mis en examen dans une affaire de proxénétisme.

Les avocats de l'ancien directeur du FMI et ceux du commissaire Jean-Christophe Lagarde, tous deux mis en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée", demandent l'annulation des mises en examen de leurs clients.

D'autres protagonistes mis en examen réclament l'annulation de certains actes de procédures.

"On ne peut pas interpréter ce report de décision, les juges à l'évidence ont besoin de plus de temps, c'est tout ce que l'on peut dire", a déclaré Guillaume Maigret, secrétaire général du parquet général de la cour d'appel de Douai.

Richard Malka, l'un des avocats de Dominique Strauss-Kahn, a estimé que ce nouveau délai prouvaient que les arguments de la défense méritaient d'être étudiés plus longuement.

"Nous en prenons acte et on peut rien faire d'autre", a-t-il dit à Reuters. "La seule chose que ça prouve, c'est que nos arguments étaient suffisamment sérieux pour que l'on prenne le temps de les étudier."

Olivier Bluche, avocat du commissaire Jean-Christophe Lagarde, qui est mis en examen dans ce dossier pour sa participation présumée à un réseau de proxénétisme, a jugé le délai anormalement long.

"Je prends acte, cela ne peut donner lieu à interprétation", a-t-il dit à Reuters. "Je remarque que nous avions déposé le 19 avril, la décision sera rendue le 19 décembre, il faudra 8 mois à la justice pour se prononcer, c'est un délai anormal, quand on est frappé du sceau de la mise en examen qui ne se mérite pas, c'est immensément long."

"SOIRÉES LIBERTINES"

La justice peut décider de leur donner raison et d'annuler l'ensemble de la procédure, ou d'accéder uniquement à certaines de leurs demandes, ou encore de les rejeter dans leur intégralité.

Le parquet général de Douai avait jugé à l'audience fin septembre les mises en examen "justifiées" et souhaité une validation de la procédure.

Les requêtes en nullité visent des pièces de l'instruction des juges auxquels les avocats reprochent de ne pas leur avoir fourni certains éléments du dossier et d'avoir tardé à livrer des procès-verbaux d'audition.

"Je dis et je répète que les juges nous ont caché des pièces dans cette affaire", avait déclaré à l'issue de l'audience de septembre Eric Dupont-Moretti, avocat de l'un des responsables d'entreprise mis en examen pour avoir organisé et financé des déplacements avec des prostituées aux Etats-Unis et à Paris.

Au cours de ces voyages, Dominique Strauss-Kahn avait participé à des soirées libertines avec des femmes dont il affirme avoir ignoré qu'il s'agissait de prostituées.

Les juges soupçonnent Jean-Christophe Lagarde, un responsable de l'hôtel Carlton de Lille et des cadres d'entreprise d'avoir organisé les déplacements de DSK et de l'avoir présenté aux prostituées.

Pierre Savary, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.