Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Déchéance de nationalité: polémique autour des propos de Duflot

Reuters07/02/2016 à 17:44

CONTROVERSE SUR LES PROPOS DE CÉCILE DUFLOT SUR LA DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ

PARIS (Reuters) - Les propos tenus par Cécile Duflot vendredi à l'Assemblée nationale sur la déchéance de nationalité et le régime de Vichy ont suscité la controverse dimanche, les critiques émanant de l'ensemble de l'échiquier politique.

Lors de la présentation vendredi aux députés du projet de loi controversé de révision constitutionnelle visant à lutter contre le terrorisme, la coprésidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale a déclaré que "le dernier régime à (...) avoir massivement utilisé (la déchéance de nationalité) fut le régime de Vichy", provoquant les protestations à la fois de la majorité et de l'opposition.

L'ex-ministre du Logement du gouvernement Ayrault a maintenu sa position dimanche.

"Non seulement mes mots sont le reflet exact de ma pensée, qui est une analyse historique sur ce qu'est la déchéance, mais je les maintiens tous", a-t-elle affirmé au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, en accusant le Premier ministre d'"avoir organisé une cabale" contre elle.

"Manuel Valls, dans l'hémicycle, a falsifié mes propos et a organisé une polémique artificielle (...). Je n'ai pas invoqué Vichy, j'ai rappelé l'histoire de la déchéance de nationalité", a-t-elle poursuivi en qualifiant le comportement du Premier ministre d'"indigne".

Le député écologiste de Loire-Atlantique François de Rugy, qui a quitté Europe Ecologie-Les Verts (EELV) cet été, a dénoncé sur Radio J "un parallèle scandaleux".

"Je demande à Cécile Duflot qu'elle présente des excuses pour ses propos, qu'elle les renie clairement", a-t-il ajouté, en dénonçant la tendance des politiques à "tout le temps instrumentaliser l'Histoire."

La députée de Paris lui a répondu par une pique, l'accusant de vouloir jouer "le bon élève" à l'approche du remaniement.

Christian Estrosi, président Les Républicains du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur et la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui intervenaient respectivement sur France 3 et au Grand rendez-vous Europe1-iTELE-Le Monde, ont tous deux évoqué des propos "inacceptables".

"Je veux croire que les mots de Cécile Duflot ont dépassé sa pensée", a précisé la ministre de la Santé.

Le débat sur la réforme de la Constitution doit reprendre lundi à l'Assemblée, où un vote solennel sur le texte est prévu mercredi.

(Myriam Rivet, édité par Danielle Rouquié)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.