Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Décès du président de Pernod Ricard, Patrick Ricard

Reuters18/08/2012 à 19:02

PATRICK RICARD EST MORT

PARIS (Reuters) - Le Medef et le gouvernement ont salué samedi la mémoire de Patrick Ricard, président du conseil d'administration de Pernod Ricard, deuxième groupe de vins et spiritueux dans le monde, décédé la veille à l'âge de 67 ans après un malaise.

Patrick Ricard était le fils de Paul Ricard, l'inventeur du mythique pastis de Marseille. A sa tête, il avait fortement contribué à l'internationalisation du groupe qui compte aujourd'hui quelque 18.000 salariés dans plus de 70 pays.

"La famille, le conseil d'administration et la direction générale de Pernod Ricard ont la tristesse d'annoncer le décès de Monsieur Patrick Ricard survenu soudainement ce jour", indique un communiqué du groupe.

"C'est un décès brutal qui ressemble à un malaise cardiaque", a précisé une source au sein de la société.

Leader des marques premium, Pernod Ricard a réalisé 7,6 milliards de chiffre d'affaires en 2011. Outre le célèbre Ricard, le groupe possède les marques Ballantine's, Mumm, Chivas, Absolut Vodka, Malibu, Perrier-Jouët.

Patrick Ricard a rejoint en 1967 la société Ricard, fondée par son père en 1932, et y a effectué l'ensemble de sa carrière. Il a occupé divers postes dans les principales fonctions de l'entreprise, avant d'en devenir le directeur général en 1972.

TRADITION ET MODERNITÉ

A la création de Pernod Ricard, en 1975, il est nommé directeur général du groupe puis en 1978, président-directeur général. Il avait quitté en 2008 ses fonctions exécutives à la tête du groupe, dont la famille Ricard détient encore plus de 14% du capital.

Sous sa houlette, le groupe a mis en oeuvre une ambitieuse stratégie de croissance externe qui fera passer ses ventes hors de France de 17%, à l'origine, à plus de 90% en 2012.

Il avait été élu en 2006 "patron européen de l'année" par le magazine américain Fortune. Il était la 13ème fortune de France avec 2,9 milliards d'euros en 2012.

"Patrick Ricard était capable à la fois d'incarner la grande tradition entrepreneuriale française et de porter les plus belles valeurs de la modernité", a déclaré la présidente du Medef Laurence Parisot dans un communiqué.

Plusieurs membres du gouvernement ont salué la mémoire du défunt.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Stéphane Le Foll, a souligné "la réussite de ce chef d'entreprise qui a su faire de Pernod Ricard le deuxième groupe mondial des boissons alcoolisées en assurant l'internationalisation de ce fleuron de l'industrie agroalimentaire française".

Pour le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, ce "départ est une lourde perte pour la communauté des entrepreneurs français, dont notre pays a tant besoin en cette période de crise économique et sociale".

"C'est une triste nouvelle quand on sait que la France traverse une période très difficile et qu'elle a tant besoin de pouvoir s'appuyer sur des entrepreneurs patriotes de cette trempe, sur des bâtisseurs visionnaires", renchérit dans un communiqué le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Patrick Ricard était marié et père de trois enfants.

Hélène Duvigneau et Elizabeth Pineau, édité par Jean-Philippe Lefief

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.