Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Début de législatives très disputées au Danemark

Reuters18/06/2015 à 11:26

(Actualisé avec début du vote §1, réactions électeurs §5-6) par Sabina Zawadzki et Annabella Nielsen COPENHAGUE, 18 juin (Reuters) - Les Danois ont commencé à se rendre aux urnes jeudi pour des élections législatives très disputées, la coalition de gauche de la Première ministre sortante Helle Thorning-Schmidt étant au coude-à-coude dans les sondages avec ses adversaires de droite. Selon le dernier sondage Gallup réalisé mardi, l'opposition de droite de Lars Løkke Rasmussen est créditée de 50,7% des intentions de vote, contre 49,2% pour la gauche. Une autre enquête donne les deux camps exactement à 50-50, tandis qu'une troisième donne une petite avance au bloc de Helle Thorning-Schmidt. En 1998 déjà, le vote avait été si serré qu'il avait fallu les 180 voix des îles Féroé pour faire pencher la balance en faveur de la gauche. S'il gagne, le parti libéral Venstre de Lars Løkke Rasmussen a promis de geler les dépenses publiques et d'alléger la fiscalité. S'ils sont reconduits, les sociaux démocrates de Helle Thorning-Schmidt se sont engagés au contraire à augmenter les dépenses. "Nous n'avons pas besoin d'une baisse d'impôt. Les riches vont survivre", a commenté un électeur de Copenhague qui soutient la chef du gouvernement sortant. Une électrice favorable à Rasmussen a expliqué son choix par la position plus ferme de ce dernier en matière d'immigration. "Les gens sont les bienvenus mais ils doivent s'intégrer et travailler", a-t-elle jugé. Ces quatre dernières années, les sociaux-démocrates ont été jusqu'à 17 points derrière les libéraux, avant de remonter grâce à la reprise économique, apparue après une série de mesures d'austérité impopulaires (réduction des allocations chômage et des bourses accordées aux étudiants). Depuis, la Première ministre n'a perdu aucune occasion de rappeler aux électeurs le passé entaché d'affaires financières de son adversaire. Lars Løkke Rasmussen, de son côté, a fait la liste des promesses non tenues par la chef du gouvernement depuis son arrivée au pouvoir en octobre 2011. Elle avait notamment promis d'amélioration les services de santé et une augmentation des dépenses dans le domaine de l'éducation. Une inconnue demeure quant au rôle du Parti populaire danois (DF) dont la cote a grimpé ces dernières années. Ce parti xénophobe et eurosceptique soutient le camp des libéraux mais n'a pas dit clairement s'il participerait à un gouvernement en cas de victoire du bloc d'opposition. Une première estimation des résultats sera donnée par deux sondages sortie des urnes dès la fermeture des bureaux de vote, à 18h00 GMT. Le décompte des voix devrait être terminé à 22h00 GMT. (Danielle Rouquié pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.