Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Débat sur la 5G : Emmanuel Macron raille les partisans du "retour à la lampe à huile" et du "modèle Amish"
Boursorama avec Media Services15/09/2020 à 09:28

Evoquant les opposants au déploiement de la technologie mobile en France, le chef de l'Etat a fait allusion à la communauté religieuse américaine qui vit en autarcie, comme au XVIIIe siècle.

Emmanuel Macron, le 14 septembre 2020, à l'Elysée ( POOL / CHARLES PLATIAU )

"Oui la France va prendre le tournant de la 5G". Au lendemain de la demande de moratoire lancée par 70 élus de gauche et écologistes, Emmanuel Macron a écarté cette hypothèse, ironisant sur ceux qui préfèreraient "le modèle Amish" et le "retour à la lampe à huile". "La France est le pays des Lumières, c'est le pays de l'innovation (...) On va tordre le cou à toutes les fausses idées. Oui, la France va prendre le tournant de la 5G parce que c'est le tournant de l'innovation", a insisté le chef de l'Etat devant une centaine d'entrepreneurs et entrepreneuses de la "French Tech" réunis dans la salle des fêtes de l'Elysée.

Macron défend la souveraineté numérique européenne

Le président de la République s'exprimait au lendemain de la demande de moratoire sur le déploiement de la 5G de 70 élus de gauche et écologistes, dont Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot. L'attribution des fréquences de cette technologie mobile doit débuter à la fin du mois en France. "J'entends beaucoup de voix qui s'élèvent pour nous expliquer qu'il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l'écologie contemporaine", s'est moqué le chef de l'Etat, en référence à cette communauté religieuse américaine hostile à la technologie et qui vit comme au XVIIIe siècle.

Evolution de la vitesse et des caractéristiques des différentes générations de réseaux mobiles ( AFP / )

En costume mais sans cravate, Emmanuel Macron s'est dit ravi de retrouver le milieu des start-up, au cours du premier événement de grande ampleur organisé à l'Elysée depuis le confinement. "On est en train de démontrer qu'on peut continuer à faire des événements en période covid", a-t-il dit, même si il faudra "vivre avec le virus, dans doute pour des semaines, peut-être des années". Il a aussi rappelé que le plan de relance flécherait 7 milliards vers le secteur du numérique, notamment pour la transformation numérique de l'Etat. Le chef de l'Etat a enfin défendu une Europe numérique souveraine. "Sur la 5G et beaucoup d'autres sujets, on ne doit dépendre d'aucune puissance non européenne", a-t-il martelé, en appelant notamment à "rouvrir la bataille sur le cloud".

17 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    15 septembre11:55

    Si vous tolérez que des ultra minoritaires vous pourrissent la vie continuez comme ça. Ils ont le poste et s'en servent pour nous imposer leurs idées. Les écolos mais aussi les macronistes ou tous les chiens habillés avec dix ou quinze pour cent des voix décident et sont grassement payés et nous nous subissons et payons. Faudra il prendre des fourches pour responsabiliser nos "représentants"?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer