1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

De Rugy reconnaît un dîner avec Baupin dans un calendrier "malvenu"
Reuters12/02/2019 à 11:40

DE RUGY RECONNAÎT UN DÎNER AVEC BAUPIN DANS UN CALENDRIER "MALVENU"

PARIS (Reuters) - Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a reconnu mardi avoir dîné la semaine dernière avec l'ex-député Vert Denis Baupin, alors même que ce dernier était au coeur d'un procès au cours duquel ont resurgi de nombreuses accusations de harcèlement et agression sexuelle à son égard.

Denis Baupin, député écologiste de 2012 à 2017 et visé par des plaintes émanant de quatre de ses collègues, a vu l'affaire classée sans suite pour prescription en 2017, mais les témoignages l'accablant se sont multipliés la semaine dernière lors d'un procès en diffamation intenté par lui-même contre ses accusatrices et des médias.

Le Figaro a révélé lundi que François de Rugy avait convié son ancien collègue au sein du groupe écologiste à un dîner au ministère avec d'autres invités issus d'Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV), un dîner que reconnaît mardi le ministre.

"Je ne savais pas que ce procès avait lieu", s'est expliqué François de Rugy sur Europe 1.

"Des deux côtés on m'a demandé de témoigner dans ce procès, j'ai toujours refusé de le faire. Je considère que ce procès était très malvenu, d'ailleurs c'était une très mauvaise idée", a-t-il ajouté. "La concordance de calendrier était très malvenue aussi".

Le procès a vu notamment les anciennes ministres Cécile Duflot, Dominique Voynet et l'actuelle compagne de Denis Baupin, Emmanuelle Cosse, défiler à la barre. L'ancienne secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot a dit jeudi avoir été agressée par Denis Baupin en mai 2008, lors d'un congrès au Brésil, et a salué la libération de la parole des femmes.

Pour François de Rugy, "une enquête judiciaire très approfondie (...) a considéré que certains faits étaient prescrits et que ceux qui n'étaient pas prescrits ne justifiaient pas une poursuite judiciaire plus approfondie".

Le verdict du procès intenté par Denis Baupin devant le tribunal correctionnel de Paris, lors duquel le parquet a requis la relaxe, est attendu le 19 avril.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frenchto
    12 février12:36

    qu'est ce ça peut faire????

    Signaler un abus

  • M7403983
    12 février12:30

    Non F0710107 . Et puis quoi encore ... Cet ex rosé/rouge/vert sait bien mener sa barque en fonction de ses intérêts , et ce SUR mes impôts. C'est bien là que se situe le problème de ces mal faisant de politicards !!!

    Signaler un abus

  • MJAAJG
    12 février12:21

    J'espère que c'est sur la caiise perso que la note a été réglée ?que nos élus applique la régle des élus norvégiens

    Signaler un abus

  • aremon05
    12 février12:16

    Et alors !! il n'a pas la peste .

    Signaler un abus

  • geocor
    12 février11:59

    Cécile Duflot, personnage médiatique, a attendu que l'affaire éclate pour témoigner. Pourquoi n'a t-elle pas secouru ses camarades féminines plus vulnérables ?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer