1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

De nouveaux éléments pourraient éclairer les circonstances du suicide d'une policière
Le Point20/06/2019 à 11:24

Les premiers échos de presse faisaient état de « soucis personnels ». Le 7 septembre 2018, une fonctionnaire de police de 22 ans, en poste à la Compagnie territoriale de circulation et de sécurité routière (CTSCR) de Seine-Saint-Denis, se suicide à son domicile avec son arme de service. L'après-midi même, elle avait réalisé une saisie spectaculaire de plusieurs centaines de milliers d'euros en liquide.« Rien ne laissait présager une telle issue, elle avait paru contente de cette belle opération », selon ses collègues, cités à l'époque parLe Parisien. Quelques jours après les faits, Le Point avait reçu une missive anonyme décrivant les conditions rocambolesques de la saisie et les tensions qui semblaient animer le service de police au moment des faits.Des liasses de liquide dans un sac de sportFin mai 2019, nous apprenions finalement qu'une enquête avait été confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et que deux policiers étaient soupçonnés d'avoir volé plusieurs milliers d'euros dans le butin saisi. L'enquête a depuis avancé et, selon nos informations, des éléments nouveaux viennent jeter le trouble sur les raisons qui auraient pu précipiter la jeune policière à commettre l'irréparable.Le 7 septembre 2018, en début d'après-midi, trois policiers déclarent contrôler le conducteur d'une C3, Ali E., et son passager, Radouane M, qui ne portaient pas de ceinture de sécurité. Le conducteur est soumis à...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer