Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

MITSUBI HEAVY IN

32.45EUR
-0.64% 

JP3900000005 MIH

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    32.56

  • clôture veille

    32.66

  • + haut

    32.56

  • + bas

    32.42

  • volume

    0

  • valorisation

    10 947 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    24.05.18 / 12:54:30

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter MITSUBI HEAVY IN à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter MITSUBI HEAVY IN à mes listes

    Fermer

DCNS victime d'un vol de données peu critiques-source

Reuters25/08/2016 à 16:10
    * Aucune négligence identifiée chez DCNS-source 
gouvernementale 
    * Vol de données classifiées très improbable-source 
    * New Delhi dit n'avoir identifié aucun risque pour sa 
sécurité 
 
 (Actualisé avec précisions) 
    par Cyril Altmeyer 
    PARIS, 25 août (Reuters) - Le constructeur naval militaire 
DCNS a été victime en 2011 d'un vol de documents et non d'une 
fuite mais il parait improbable que des données classifiées y 
figurent, a-t-on déclaré jeudi à Reuters de source 
gouvernementale française. 
    Le gouvernement indien a indiqué de son côté n'avoir 
identifié aucun risque immédiat pour sa sécurité à la suite de 
la diffusion, révélée mercredi par un quotidien australien, de 
22.000 pages de documents concernant les six sous-marins 
construits par DCNS pour l'Inde.   
    "Ce n'est pas une fuite, c'est un vol, une malveillance", a 
expliqué la source française. 
    "On n'a pas pu identifier une négligence de la part de DCNS, 
on a plutôt identifié une malhonnêteté individuelle", a-t-elle 
ajouté. 
    Les documents, selon cette source, ont très probablement été 
volés par un ancien salarié français, licencié pour faute après 
avoir travaillé chez un sous-traitant de DCNS assurant la 
formation en Inde sur l'utilisation des sous-marins. La source 
n'a pas identifié cette société sous-traitante.  
    A ce stade, les données volées concernent le mode d'emploi 
des sous-marins et il paraît très improbable que des documents 
classifiés aient été dérobés, les règles pour leur détention 
étant très complexes, a ajouté la source. 
    DCNS, filiale à 35% de Thales  TCFP.PA , s'est refusé à tout 
commentaire tandis que le ministère de la Défense n'était pas 
immédiatement disponible.    
    La France et l'Inde ont ouvert mercredi une enquête à la 
suite des révélations du quotidien The Australian.   
    "Les documents qui ont été publiés (...) ont été étudiés et 
ne posent aucun risque du point de vue de la sécurité car les 
paramètres essentiels ont été occultés", a dit le ministère 
indien de la Défense dans un communiqué.  
     
    MODES D'EMPLOI  
    Selon la source gouvernementale française, les documents 
volés qui ont pu être identifiés à ce stade sont des modes 
d'emploi des sous-marins, en particulier pour leur entretien, 
mais n'indiquent en aucun cas comment les détecter. 
    "C'est la documentation rédigée à l'intention des Indiens, 
pas des données internes à DCNS ou à la France" a précisé cette 
source. "Cela n'a rien à voir avec la fuite des plans de 
construction d'une arme, d'un radar ou d'un sonar",  
    DCNS n'a pas exclu mercredi que cette diffusion massive de 
documents soit partie prenante d'une "guerre économique" au 
moment où DCNS négocie en Australie un méga-contrat de 
sous-marins pour 50 milliards de dollars australiens (34 
milliards d'euros).   
    "C'est une opération de déstabilisation avérée : une affaire 
qui se passe en Inde resurgit en Australie alors qu'il n'y a 
aucun rapport entre les deux", a déclaré la source 
gouvernementale.  
    L'Australie a choisi DCNS fin avril pour des discussions 
exclusives jusqu'à la fin de l'année sur l'acquisition de 12 
sous-marins, alors que l'allemand Thyssenkrupp Marine Systems 
(TKMS)  TKAG.DE  était donné largement favori et qu'un 
consortium japonais était aussi en lice.   
    "On va resserrer tous les boulons pour tous ceux qui vont 
aller travailler en Australie", a souligné cette source. "On va 
revoir les procédures pour que quelqu'un n'ait plus accès à lui 
seul à 22.000 pages de manuels à l'avenir." 
    Des entretiens sont prévus très prochainement par voie 
diplomatique entre la France et l'Australie pour garantir à 
Canberra qu'un tel incident ne puisse pas se reproduire dans le 
cadre de la négociation du contrat de sous-marins, a ajouté la 
source. 
 
 (Avec Douglas Busvine à New Delhi, Marc Angrand pour le service 
français, édité par Gwénaëlle Barzic) 
 

Valeurs associées

-0.58%
-4.58%
+0.59%
-4.82%
-0.70%
-3.60%
0.00%
-0.32%
-4.81%
-0.68%
+1.61%
0.00%
0.00%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.