Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

DATA - Jamais autant d'Américains n'ont adhéré au darwinisme !
Le Point27/08/2019 à 11:55

La théorie de l'évolution évolue à vitesse grand V aux États-Unis ! Selon la dernière étude de l'Institut Gallup, 22 % des Américains estiment « que les être humains se sont développés sur des millions d'années à partir de formes de vie moins avancées, et que Dieu n'a rien à voir dans ce phénomène ». Une vision de nos origines qui correspond au consensus scientifique. Extrêmement minoritaires, les Américains adhérant au darwinisme n'étaient que 9 % en 1983. Au début des années 2000, on retrouvait le même chiffre. Mais, depuis, ceux qui estiment qu'aucun être supérieur n'a joué un rôle dans l'évolution humaine sont en pleine expansion, un phénomène corrélé avec le nombre grandissant d'Américains se définissant comme « nones », c'est-à-dire comme sans religion (près d'un quart de la population).Quarante pour cent des Américains continuent à adhérer à un créationnisme strict, à savoir que « Dieu a créé l'homme dans sa forme présente ». Ils étaient 44 % dans ce cas en 1983. Trente-trois pour cent des Américains (contre 38 % en 1983) estiment, eux, que l'homme a évolué depuis des millions d'années, mais que Dieu a guidé cette évolution, une affirmation qui correspond au Dessein intelligent, ou néocréationnisme, une théorie considérée comme pseudo-scientifique.Croyances et éducationL'affiliation religieuse comme l'éducation sont des facteurs-clés. Cinquante-six pour cent des protestants adhèrent ainsi...

Lire la suite sur LePoint.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pietra3
    27 août15:33

    Il est temps qu' ils s' en aperçoivent , car les hommes étaient là , bien avant qu' ils ne s' inventent tous ces dieux

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer