1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Dans les îles grecques, le rêve est abordable [2/2]
Le Monde09/08/2018 à 06:15

En 2017, la Grèce a passé le cap des trente millions de touristes alors qu'ils n'étaient que 28 millions en 2016.

Avec des prix de l'immobilier au plus bas, le pays attire de plus en plus d'investisseurs prêts à acheter un pied-à-terre dans les îles, à des prix défiants toute concurrence.

Mykonos, Corfu, Paros, Antiparos... Avec la fonte des prix de l'immobilier en Grèce, devenir propriétaire d'une villa sur une île devient un rêve à la portée du plus grand nombre, une fois le parcours du combattant administratif passé pour acheter sa propriété.

Mais gare aux fantasmes, prévient Nicolas Mugni, fondateur du réseau d'agences immobilières Demeures de Grèce : « Certains étrangers pensent qu'il est possible d'obtenir un pavillon dans les Cyclades, les pieds dans l'eau, pour seulement 150 000 euros. Les prix sont faibles en Grèce, mais tout de même ! Il faut revenir sur terre. Ces biens-là n'existent pas à ce prix-là. »

Mais que les candidats à l'acquisition se rassurent. Certaines régions de la Grèce ont tout de la Côte d'Azur... le prix en moins. « En Crête, vous trouverez facilement de très beaux T3 avec piscine, au bord de la mer, pour seulement 200 000 euros », assure M. Mugni.

A Paros, dans les Cyclades, les prix tournent davantage autour de 3 000 euros/m² là où, du côté de Mykonos, on avoisinera les 5 000 euros/m² à 8 000 euros/m² pour les biens les plus luxueux. « Sur ces biens-là, ce sont surtout des personnes exerçant des professions libérales que l'on rencontre, avec quelques chefs d'entreprise », précise l'agent immobilier.

Le luxe repart aussi Les hôteliers de la presqu'île du pays mettent d'ailleurs en avant leurs plus beaux atours pour séduire cette cible haut de gamme. C'est le cas, par exemple, de Costa Navarino, spécialisé dans le tourisme dura...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer