Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Dans le Rhône, Alain Juppé réserve ses coups à François Hollande

Reuters29/09/2016 à 22:24
    VILLEURBANNE, Rhône, 29 septembre (Reuters) - Alain Juppé 
s'en est pris jeudi soir à François Hollande, dont il a dénoncé 
"l'amateurisme" lors d'un meeting à Villeurbanne (Rhône), sans 
jamais faire allusion à son principal rival dans la course à 
l'investiture présidentielle de la droite, Nicolas Sarkozy. 
    Ce faisant, le maire de Bordeaux a passé sous silence les 
hostilités entre les candidats à la primaire des 20 et 27 
novembre qui se sont ravivées ces derniers jours, chaque camp 
accusant l'autre de courtiser des électeurs étrangers aux 
valeurs de la droite et du centre.      
    Devant 1.500 partisans, l'actuel favori des sondages a 
expliqué que l'élection présidentielle de mai prochain avait 
pour but de désigner un chef de l'Etat "qui soit un vrai chef, 
un chef digne de ce nom, un président qui préside avec autorité, 
avec courage, avec dignité, qui fixe le cap". 
    "Et ce n'est pas le portrait-robot de celui qui exerce la 
fonction", a lancé Alain Juppé, déclenchant les applaudissements 
de la salle. 
    L'ancien Premier ministre a insisté sur "la crise profonde" 
que traverse selon lui l'Etat.  
    "Les quatre dernières années l'ont considérablement aggravée 
et ce n'est pas moi qui le dit, neuf français sur dix ne 
souhaitent pas que François Hollande soit candidat l'an 
prochain", a-t-il déclaré. "C'est la signature d'un échec et 
d'une crise politique majeure". 
    Poursuivant sur le même sujet, il a affirmé que "depuis mai 
2012, les Français, désemparés, ont assisté à un affaiblissement 
continuel de l'autorité du chef de l'Etat et de la crédibilité 
du gouvernement". 
     
    LA PAROLE À HERVÉ MARITON 
    Il a encore dénoncé ce qu'il a qualifié de "mensonges" de 
l'exécutif. "Depuis quelques jours, le gouvernement socialiste 
claironne qu'il a sauvé la Sécu : c'est un énorme mensonge. La 
vérité c'est que la légère amélioration des comptes du régime 
général est d'abord le fruit des réformes menées par des 
gouvernements de droite, notamment en matière de retraite". 
    L'ancien Premier ministre a également esquissé les grandes 
lignes de son programme, insistant sur "la sécurité, première de 
nos liberté", et sur la lutte contre le terrorisme. 
    "Face à la barbarie, il faut être impitoyable. Ces assassins 
de masse ne sont pas des déséquilibrés, ce sont des terroristes 
barbares qu'il faut combattre sans relâche." 
    Sur le plan économique, Alain Juppé a appuyé sur les mauvais 
chiffres du chômage et appelé de ses voeux un rétablissement des 
comptes publics, "pas pour Bruxelles ni pour les marchés, mais 
pour nous, pour nos enfants et nos petits enfants". 
    Le candidat à la primaire a pour finir promis de "gouverner 
autrement", en engageant "les mesures importantes immédiatement 
après l'élection".  
    Alain Juppé s'est par ailleurs réjoui du ralliement d'Hervé 
Mariton, recalé le 21 septembre de la primaire de la droite 
faute de parrainages suffisants, auquel il a laissé la parole 
pendant une dizaine de minutes.   
 
 (Catherine Lagrange, édité par Simon Carraud) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.