Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Damas utilise de nouvelles armes fournies par la Russie

Reuters17/09/2015 à 18:30

(Actualisé avec raids aériens à Rakka et Alep) par Tom Perry BEYROUTH, 17 septembre (Reuters) - L'armée syrienne a commencé récemment à utiliser de nouveaux types d'armes terrestres et aériennes fournis par la Russie, a déclaré jeudi une source militaire syrienne, alors que Damas intensifie ses raids aériens contre les djihadistes de l'Etat islamique et d'autres groupes rebelles dans le nord du pays. Les militaires syriens sont formés depuis plusieurs mois à leur utilisation et ces armes, ajoute cette source, sont employées sur le terrain depuis quelques semaines. "Ces armes sont hautement précises et efficaces", a dit cette source. Depuis le début du mois, les Etats-Unis disent observer un renforcement de la présence militaire russe sur une base aérienne proche de Lattaquié, un fief du président Bachar al Assad, et soupçonnent Moscou de vouloir lui prêter main forte. La Russie, qui dispose depuis l'époque soviétique d'une base navale à Tartous, sur la Méditerranée, a déclaré dimanche qu'elle continuait à fournir en toute légalité du matériel militaire à la Syrie. Cette assistance, a précisé une porte-parole du ministère russe de la Défense devant la presse, vise à lutter contre le terrorisme, à préserver le statut d'Etat de la Syrie et à prévenir une "catastrophe complète" dans la région. Maria Zakharova a ajouté que Moscou était prêt à partager des informations sur ce soutien militaire au gouvernement syrien avec les Etats-Unis en respectant les "canaux appropriés". La porte-parole a reproché au gouvernement américain de discuter publiquement de cette question. Les Etats-Unis ont constitué une coalition internationale pour lutter contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, mais ni la Russie, ni Damas n'en font partie. RAIDS AÉRIENS À RAKKA ET ALEP Jeudi, l'armée syrienne a lancé ses propres raids aériens contre Rakka, la capitale autoproclamée de l'EI, ont rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme et des activistes sur le terrain. Ces frappes menées en trois vagues, une douzaine au total, ont visé huit cibles, dont quatre bâtiments utilisés par les djihadistes, a dit un activiste joint sur place, qui a tenu à conserver l'anonymat pour assurer sa propre sécurité. L'EI a imposé un couvre-feu dans deux quartiers de la ville, a-t-il ajouté. "Il y a un grand nombre de martyrs et de blessés", a indiqué sur Twitter un groupe d'activistes syriens se faisant appeler "Rakka est massacrée en silence". Selon l'OSDH, ces raids aériens sur Rakka ont été menés par des avions syriens. Damas ne les a toutefois pas confirmés. L'aviation syrienne a également bombardé mercredi et jeudi des zones tenues par les rebelles dans la région d'Alep, tuant au moins 53 personnes dont 15 enfants, a indiqué l'OSDH ajoutant que la situation est "catastrophique" dans la ville. Un porte-parole des services de secours dans la grande ville du nord de la Syrie a de son côté avancé un bilan de 60 civils tués dans les raids aériens et les violents combats entre forces gouvernementales et rebelles. D'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdoulrahmane, l'armée de Bachar al Assad utilise depuis peu de nouvelles armes plus meurtrières, dont des lance-roquettes multiples et des missiles air-sol. "Ce sont des armes modernes que le régime n'avait pas jusqu'à présent", a-t-il précisé. (Avec Gabriela Baczynska à Moscou; Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.