Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

D'ex-soldats contrôlent les accès à Bouaké, en Côte d'Ivoire

Reuters06/01/2017 à 13:31
    par Ange Aboa et Loucoumane Coulibaly 
    ABIDJAN, 6 janvier (Reuters) - Des coups de feu ont éclaté 
dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké, la deuxième ville de 
Côte d'Ivoire, où d'anciens soldats ont pris position aux 
entrées de la ville tandis qu'une autre fusillade était signalée 
au camp militaire de Daloa, dans l'ouest du pays, a-t-on appris 
auprès d'habitants et de sources militaires. 
    Des renforts des forces armées ivoiriennes ont été envoyés 
pour gérer cette crise qui intervient moins de trois semaines 
après les élections législatives du 18 décembre, considérées 
comme un pas de plus franchi sur la voie d'une normalisation 
après la grave crise politique et armée de 2002-2011. 
    Les ex-soldats n'ont pas dit ce qu'ils exigeaient mais de 
source militaire à Abidjan, on indique qu'un litige portant sur 
le versement de soldes pourrait être à l'origine de leur 
mouvement de colère. 
    A Bouaké, dans le centre du pays, des tirs nourris ont été 
entendus vers 02h00 du matin (02h00 GMT) avant de se calmer. Des 
habitants ont précisé que des tirs sporadiques s'étaient 
poursuivis jusque tard dans la matinée. 
    D'après un officier contacté par téléphone, ces soldats 
démobilisés se sont emparé d'armes dans des postes de police et 
se sont déployés sur les différents accès menant à Bouaké. 
    "La ville est sous le contrôle d'anciens (soldats) qui ont 
tiré des coups de feu vers 02h00 cette nuit (02h00 GMT)", a-t-il 
dit sous couvert d'anonymat. "Nous sommes en alerte et attendons 
des instructions de notre hiérarchie", a-t-il ajouté. 
    Le commandant en second de la principale base militaire de 
la ville a été pris en otage, a-t-il dit. 
    Bouaké, située à 300 km environ au nord d'Abidjan, a été le 
siège de la rébellion nordiste déclenchée en 2002 contre 
l'ex-président Laurent Gbagbo jusqu'à l'investiture en 2011 
d'Alassane Ouattara, l'actuel chef de l'Etat. 
    "La situation reste instable et grave à Bouaké", a dit un 
officier du quartier-général des forces armées, à Abidjan. "Des 
civils et même des soldats en service actif ont commencé à se 
rallier à eux", a-t-il poursuivi. 
    Vendredi matin, les habitants sont restés chez eux et les 
magasins n'ont pas ouvert. "La ville est déserte. Des hommes en 
cagoule patrouillent la ville à bord de motos ou dans des 
voitures", a témoigné un enseignant vivant à Bouaké. "Ils 
n'attaquent pas les habitants, ils nous ont dit de rester chez 
nous." 
    En novembre dernier, les autorités ont fait fermer un 
hébergement militaire de Bouaké où vivaient encore quelque 200 
anciens soldats récemment démobilisés. 
    Des coups de feu ont également été signalés dans le camp 
militaire de Daloa, au centre du commerce du cacao dans l'ouest 
du pays. "Il y a une fusillade au Deuxième Bataillon de Daloa. 
Ce sont de jeunes soldats démobilisés", a dit un habitant joint 
par téléphone. 
    En 2014, plusieurs centaines de soldats avaient érigé des 
barricades dans plusieurs villes pour exiger le versement 
d'arriérés de salaires. Le gouvernement avait accédé à leur 
demande et les soldats étaient rentrés dans leurs casernes. 
 
 (avec Thierry Gouégnon; Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.