Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

D'autres suspects au Brésil pour les soldats tués en Guyane

Reuters30/07/2012 à 17:19

BRASILIA/PARIS (Reuters) - Quatre Brésiliens suspectés du meurtre de deux militaires français tués lors d'une mission en Guyane contre l'orpaillage clandestin sont toujours recherchés après l'arrestation vendredi au Brésil du chef du groupe et d'un complice.

Les quatre fugitifs, Ribamar Souza Brito, Itamar Bezerra Alves, José Mariano Silva et un dénommé "Galo" pourraient se trouver entre le Brésil et la Guyane, précise la police militaire de Macapa, dans l'Etat de l'Amapa, dans un communiqué.

Ils sont également recherchés par la police du Surinam, qui détient actuellement trois autres membres de la même bande, précise le texte.

L'enquête sur l'assassinat de deux militaires français fin juin lors d'une opération contre l'orpaillage clandestin en Guyane s'est accélérée vendredi avec l'arrestation à Macapa de Manoel Ferreira Moura dit "Manoelzinho".

Cet homme de 25 ans, qui serait le leader du groupe, est soupçonné d'autres crimes au Brésil.

Il a été arrêté après une fuite d'un mois dans la forêt amazonienne en compagnie d'un autre suspect, Ronaldo Silva Lima, et d'une femme qui n'était pas initialement recherchée, Marilene Santos Fonseca.

Les deux hommes sont passés aux aveux, a affirmé l'unité d'élite brésilienne du bataillon des opérations spéciales (BOPE), qui a mené l'opération.

La ministre française de la Justice Christiane Taubira avait dit samedi apprendre "avec satisfaction" ces arrestations.

SUSPECTS ARRÊTÉS DANS UN TAXI

"Les actes d'enquête et les poursuites qui doivent intervenir relèvent maintenant de la coopération entre les autorités judiciaires françaises et brésiliennes afin que ces faits graves puissent recevoir une réponse pénale appropriée", écrit-elle dans un communiqué, disant porter une attention "toute particulière" au suivi de ce dossier.

Les suspects devraient être jugés au Brésil, les conventions franco-brésiliennes ne prévoyant pas l'extradition d'un ressortissant arrêté dans son propre pays.

Une information judiciaire a été ouverte en France par le parquet de Fort-de-France (Martinique) pour "meurtres et tentatives de meurtres en bande organisée, associations de malfaiteurs".

Les enquêteurs français recherchaient depuis la fin juin une dizaine suspects d'origine brésilienne organisés en bande et équipés d'armes de guerre opérant en Guyane sur la zone de Dorlin, où a eu lieu l'embuscade.

La police brésilienne les soupçonne d'une dizaine de meurtres de garimpeiros (orpailleurs) dans la forêt guyanaise.

Le BOPE pense que Manoel Ferreira Moura et son complice, accompagnés de la jeune femme arrêtée avec eux ont traversé la jungle amazonienne sur plus de 200 kilomètres en utilisant des pirogues.

Ils ont été localisés dans un hôtel de Macapa. Les forces spéciales sont intervenues alors que tous trois venaient de prendre place à bord d'un taxi.

Manoel Ferreira Moura avait sur lui un pistolet Glock 9mm et plus de 10.000 reais (4.000 euros). Son comparse avait également un pistolet Glock sur lui et 500 reais (200 euros), précise le communiqué de la police militaire.

La jeune femme, qui tenait dans ses bras son fils de trois ans, a confié aux enquêteurs avoir vu les deux hommes enterrer des fusils d'assaut dans la forêt.

Depuis l'embuscade qui a coûté la vie à deux soldats français en Guyane, la France a décidé d'accentuer les actions coup de poing contre les orpailleurs clandestins. Plusieurs opérations ont été menées par 170 hommes courant juillet.

Gérard Bon, avec Ana Flor à Brasilia au Brésil


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.