Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

CSG : le gouvernement veut faire un geste pour 100 000 retraités modestes

Le Parisien20/03/2018 à 15:57

CSG : le gouvernement veut faire un geste pour 100 000 retraités modestes

Face à la grogne des retraités qui subissent les effets de la hausse de la CSG, Édouard Philippe a décidé de faire un geste en promettant de «corriger le dispositif» pour 100 000 d'entre eux dès l'an prochain.Depuis le 1er janvier, la hausse de la CSG de 1,7 point pour financer la baisse des cotisations pour les actifs concerne près de 60 % des retraités, soit 7,5 millions de personnes.Les retraités qui touchent moins de 14 404 euros par an pour une personne seule et 22 051 euros par pour un couple sont exonérés de cette hausse.Remonter les seuilsLe gouvernement veut corriger cette mesure en permettant aux 100 000 personnes qui sont «juste au-dessus» de ces seuils de pouvoir bénéficier de cette exonération dès 2019. «Nous le corrigerons dans la prochaine Loi de finances», a promis Édouard Philippe sur BFMTV.Dès le départ, la question de ces seuils avait créé la polémique. D'autant que les revenus complémentaires éventuels des retraités sont pris en compte dans ce calcul.Vers d'autres gestes pour les retraités ?L'annonce d'Édouard Philippe intervient au moment où les mécontentements de l'action du chef de l'État chez les plus de 65 ans ont bondi de 44 % à 58 % en l'espace de deux mois. Une grogne qui risque toutefois de durer au moins jusqu'au mois de novembre. C'est à cette date que la suppression progressive de la taxe d'habitation doit en principe effacer cette hausse de la CSG.Du côté des syndicats de retraités on estime que les manifestations du 15 mars «ont eu un impact positif». «Édouard Philippe admet qu'il y a des injustices, mais une rectification mineure ne va pas régler le problème», nuance Didier Hotte (FO).La question est de savoir si le gouvernement cherche à faire de nouvelles annonces alors que les finances publiques s'améliorent ? Plusieurs pistes sont évoquées comme le rétablissement de la «demi-part fiscale des veuves» supprimée en deux temps sous Sarkozy et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cg46
    20 mars17:29

    Le seul geste possible c'est la suppression de la csg discriminatoire pour les retraités. En attendant on n'oublie pas et on votera systématiquement contre LREM.

    Signaler un abus

  • g.dupuy
    20 mars16:10

    FUTS MIAIS DE GAU.CHOS

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.