Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Critiques après un accident impliquant l'escorte de Morano

Reuters25/01/2012 à 20:29

PARIS (Reuters) - Un accident le 20 janvier à Paris impliquant un motard escortant la ministre chargée de l'Apprentissage, Nadine Morano, qui a fait un blessé, a soulevé des critiques sur les risques pris par les escortes des membres du gouvernement français.

Nadine Morano a précisé mercredi que le blessé, heurté par un motard ouvrant la voie au cortège la conduisant à l'aéroport militaire de Villacoublay, près de Paris, était hors de danger après une hospitalisation.

Le cortège avait emprunté une avenue à contresens, pratique autorisée pour les escortes ministérielles, a-t-on précisé de source policière. Le jeune homme renversé avait des écouteurs sur les oreilles, ce qui laisse penser qu'il n'aurait rien entendu venir, ajoute-t-on de même source.

"Il y a eu un accident de la route, évidemment involontaire, de la part d'un motard. Un jeune homme a été blessé, il est sorti aujourd'hui de l'hôpital. Je peux vous dire que sa famille est scandalisée des propos lus dans les médias et (ces derniers) auront à répondre de ce qui a été écrit", a dit Nadine Morano à la sortie du conseil des ministres.

Le Canard enchaîné a écrit que la ministre rentrait chez elle au moment des faits, ce qu'elle dément. "J'étais en déplacement avec le Premier ministre, c'était une visite médiatisée et les escortes de motards font partie de la sécurité et de la réglementation", a-t-elle déclaré.

Ce dernier point a été contesté par Ian Brossat, président du groupe PCF-Parti de gauche au Conseil de Paris, qui a annoncé son intention de demander l'interdiction de circuler à contresens pour les ministres, parlementaires, hauts fonctionnaires, qui peuvent le faire sans avoir à justifier d'une urgence.

"Emprunter ainsi à contresens un axe de grande circulation, toutes sirènes hurlantes, pour gagner quelques petites minutes illustre une société à deux vitesses, une conception d'Ancien Régime incompatible avec notre démocratie. Ces passe-droits doivent être remis en cause et drastiquement restreints à des situations exceptionnelles", écrit-il dans un communiqué.

La Ligue contre la violence routière juge de son côté "inconcevable de mettre en danger la vie des piétons ou des motards pour des signes extérieurs de puissance".

Thierry Lévêque, avec Nicolas Bertin, édité par Patrick Vignal et Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.