Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Crispations autour de la redistribution des terres de la ZAD

Reuters19/03/2018 à 18:45

CRISPATIONS AUTOUR DE LA REDISTRIBUTION DES TERRES DE LA ZAD

NANTES (Reuters) - Près de 250 opposants à l'ex-projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se sont rassemblés lundi à Nantes devant la préfecture pour protester contre la tournure prise par la redistribution des terres de la "zone à défendre".

Le rassemblement - qui s'est déroulé sans incidents - avait lieu en marge de la première réunion du comité de pilotage pour la gestion des terres de Notre-Dame-des-Landes qui regroupe les collectivités locales, la chambre d'agriculture, les syndicats agricoles, les services de l'État et des associations de paysans historiquement opposés au projet.

Il survient à la veille d'une visite de deux jours de Sébastien Lecornu, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique, à Nantes et Notre-Dame-des-Landes.

Un "diagnostic agronomique et environnemental" va être lancé pour "croiser ces enjeux" et les "intégrer dans la construction du projet agricole et de territoire", a annoncé la préfecture au terme de la réunion. L'élaboration de ce projet prendra sans doute plusieurs années, a-t-elle précisé.

Mais "le comité de pilotage prend en compte uniquement les enjeux agricoles, alors que nous, on veut une prise en charge globale du territoire, qui tienne compte des enjeux naturalistes", a expliqué aux journalistes une représentante des opposants à l'ex-projet d'aéroport.

"Aujourd'hui, on nous impose un tempo médiatique très serré", a également déploré Vincent Delabouglise, membre du collectif de paysans opposés à l'ex-projet d'aéroport.

Les opposants demandent aussi aux services de l'État de renoncer aux expulsions des occupants illégaux, prévues à la fin de la trêve hivernale, mais réclament aussi "l'amnistie pour les personnes inculpées dans le cadre du mouvement".

L'opportunité de manifester, ce lundi, n'a toutefois pas fait l'unanimité au sein du mouvement anti-aéroport.

"Un rassemblement n'est pas la meilleure solution à apporter aux difficultés actuelles", estime l'Acipa, l'une des principales composantes du mouvement, qui n'avait pas appelé à manifester mais qui avait laissé ses adhérents le faire.

(Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mxnagg
    19 mars21:04

    Quand la Guerre est finit on libère les prisonniers donc l’abandon des charges c'est OK, en revanche si les terres redevienne agricoles les défenseurs des terres doivent partir sinon ils n’était pas des défenseurs mais des spoliateurs et c'est une autre histoire

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.