Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crise grecque : Hollande à quitte ou double

Le Parisien09/07/2015 à 06:36

Crise grecque : Hollande à quitte ou double

Ça passe ou ça casse. Pour la Grèce, c'est une évidence. Mais pour François Hollande aussi. Alors que le compte à rebours en vue du sommet européen de dimanche est lancé, le chef de l'Etat continue son travail de fourmi pour permettre un atterrissage en douceur à toutes les parties. Car il le sait : si lundi matin, la zone euro se réveillait amputée d'un de ses 19 membres, le président devrait aussi rendre des comptes.

Pour une fois, hier à l'Assemblée nationale, les socialistes étaient rassemblés pour reconnaître la gravité de la situation. « C'est un moment clé du quinquennat », estime le député PS de Seine-Saint-Denis Mathieu Hanotin. « Un moment décisif », selon l'ancien ministre Guillaume Garot. Certains modifient même en urgence leur agenda pour accompagner le dénouement de la crise. Chef de file des députés PS, Bruno Le Roux a renoncé la mort dans l'âme à sa mini-tournée américaine prévue la semaine prochaine dans le cadre de son mandat parlementaire... Grexit ou pas ? Personne ne parie sa chemise. Mais, quelle que soit l'issue, « François Hollande a une occasion unique de sauver son quinquennat ou de le plomber définitivement », glisse ce pilier de l'Assemblée nationale.

Il joue la carte du « président conciliateur » 

Si la Grèce reste dans la zone euro au terme d'un accord, la stratégie du « président conciliateur » qui s'échine à trouver un compromis entre le Premier ministre grec Alexis Tsipras, la chancelière Angela Merkel et les institutions européennes sera portée à son crédit. « S'il réussit, c'est un coup de maître, car il aura démontré que sa légendaire capacité de synthèse dépasse le cadre national, explique le député Pascal Terrasse. Et sans faire de coups de menton à la Nicolas Sarkozy. » Le tout en restant dans la tradition du couple franco-allemand symbolisé, rappelle ce conseiller, « par le mythe toujours vivant chez les socialistes de la poignée de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.