Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Crise en Ukraine : la Russie privée de G8

Le Parisien24/03/2014 à 23:26

Crise en Ukraine : la Russie privée de G8

Isoler la Russie, toujours plus. Les dirigeants de plus de 50 Etats se sont retrouvés lundi à La Haye (Pays-Bas) pour un sommet sur le terrorisme nucléaire. Le thème de la réunion a été  toutefois largement éclipsé par la crise ukrainienne et le rôle de Moscou. En réaction à l'annexion de la Crimée, un sommet exceptionnel du G7 (groupe des 7 pays les plus riches) s'est ouvert un peu avant 18 heures aux Pays-Bas pour évoquer la place de la Russie dans le club fermé du G8.

Avant même le début de la réunion, le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré «qu'il n'y aura pas de sommet du G8 cette année en Russie». Il sera remplacé par un G7 à Bruxelles, sans la Russie donc, tandis qu'une exclusion définitive du G8, évoquée avant la réunion, n'a finalement pas été entérinée. L'annulation du G8 est «peut-être l'un des gestes les plus significatifs parce qu'elle démontre que tous ces pays, très différents, n'acceptent pas le fait accompli de l'annexion de la Crimée», a commenté le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

La menace de sanctions plus lourdes

En cas d'escalade en Ukraine, les pays du G7 ont prévenu la Russie qu'ils étaient prêts à prendre des «sanctions sectorielles coordonnées qui auront des conséquences de plus en plus importantes sur l'économie russe». «Il y a, semble-t-il, accord sur les secteurs les plus importants à considérer: l'énergie, la banque et la finance, l'armement...», a indiqué un haut responsable américain s'exprimant sous couvert de l'anonymat. «Adopter de telles sanctions affecterait l'ensemble de l'économie, et chacun reconnait qu'il y a un coût à payer. Mais ce coût sera bien plus élevé pour les Russes, qui ont plus à perdre d'un isolement au niveau global», selon lui.

Pour la Russie, son éviction du G8 ne serait «pas une grande tragédie».

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a estimé lundi qu'une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ZvR
    25 mars00:48

    La chine soutient la Russie et cette affaire a tres fortement rapproche les deux pays, ce qui est tres embetant pour nous. l inde reste dans une neutralite bienveillante vis a vis de la russie. les cooperations economiques et financieres vont s acroitre.

    Signaler un abus

  • Berg690
    25 mars00:15

    « Les citoyens ukrainiens traversent chaque jour la frontière entre la Crimée et l’Ukraine et demande de leur accorder la citoyenneté russe. 200 personnes arrivent en moyenne tous les jours », selon le M. Temirgaliev .

    Signaler un abus

  • Berg690
    25 mars00:14

    Oh! la tuile. non je déconne.LoL

    Signaler un abus

  • M3155433
    24 mars18:41

    Les va t en guerre sont incoscient et ont le cerveau lavé par Poutine , pour soutenir , apres l'invasion armee de la Crimée, les troupes russes massées a la frontiere Est ukrainienne !

    Signaler un abus

  • Berg690
    24 mars14:47

    Les fantoches putshistes vont se planter eux et leurs soutiens, les ukrainiens bientôt être dans la misère noire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.