1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Crash du vol MH17 : l'officier russe « Strelkov » mis en cause
Le Point21/06/2019 à 10:25

Le visage fermé, le couteau planté dans sa tourte de haricots rouges, Igor Guirkine, 48 ans, prévient : « Je ne parlerai pas du Boeing. » En ce jour de carême du mois d'avril, le colonel russe aujourd'hui poursuivi pour meurtre par la justice néerlandaise n'a que faire des accusations d'une enquête internationale le rendant responsable, lui et trois complices, du crash du vol de la Malaysia Airlines le 17 juillet 2014 au-dessus de l'Ukraine (298 morts). Il déguste sa galette accompagnée d'une salade de tomates dans un restaurant géorgien, au centre de Moscou. Comme tout bon ancien agent du FSB obsédé par sa sécurité, il a pris soin de s'installer dos au mur, à l'endroit lui offrant la perspective la plus dégagée. Il a posé à côté de lui un vieux portable gris équipé d'un clavier à touches. Igor Guirkine, alias « Strelkov » (« tireur ») n'a pas le physique de son pedigree. Il a le teint pâle, le corps frêle, des mains lisses et une moustache qui lui donne un air de personnage de film de cape et d'épée.Plutôt que d'évoquer le Boeing, il parle de sa guerre. Celle du Donbass, à l'est de l'Ukraine. Car à ses yeux la Russie a vocation à avaler le voisin ukrainien, l'Estonie, la Biélorussie et une partie du Kazakhstan. « Ces terres doivent être unifiées et obéir à une même élite », dit-il.IncontournableAinsi lorsqu'en février 2014 Vladimir Poutine décide d'annexer la Crimée, il est aux premières loges. Lui, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    21 juin13:48

    "Quand Poutine décide d'annexer la Crimée..." Pas la peine d'aller plus loin, on a compris que ces gars-là sont innocents.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer