Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid: Véran souligne les effets du couvre-feu à 18H00 sur l'épidémie
AFP14/01/2021 à 12:04

French Prime Minister Jean Castex (3rd-L) and French Health Minister Olivier Veran (2nd-R) visit the teleoperating room at the Mercy Hospital - Metz-Thionville Regional Hospital prior to new announcements to curb the spread of the novel coronavirus Covid-19 on January 14, 2021, in Ars-Laquenexy, eastern France. ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

French Prime Minister Jean Castex (3rd-L) and French Health Minister Olivier Veran (2nd-R) visit the teleoperating room at the Mercy Hospital - Metz-Thionville Regional Hospital prior to new announcements to curb the spread of the novel coronavirus Covid-19 on January 14, 2021, in Ars-Laquenexy, eastern France. ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Le ministre de la Santé Olivier Véran a souligné jeudi les effets positifs du couvre-feu à 18H00 dans les régions concernées sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19, tandis que le Premier ministre Jean Castex défendait les "mesures de freinage", même si elles sont "difficiles à accepter".

"Les services de réanimation sont loin d'être vides, c'est encore tendu", et "il faut donc continuer à adapter les mesures", même si "les mesures de freinage sont difficiles à accepter pour nos concitoyens", a plaidé Jean Castex, en visite au CHR de Metz pour l'ouverture des inscriptions à la vaccination contre le Covid-19 pour les 75 ans et plus.

Il tiendra à 18H00 une conférence de presse au cours de laquelle il pourrait annoncer de possibles nouvelles restrictions, parmi lesquelles la possibilité d'une extension à l'ensemble du territoire du couvre-feu à 18H00 instauré dans 25 départements de l'Est et du Sud-Est.

A ses côtés, le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué que le gouvernement est "dans une démarche empirique" concernant le couvre-feu: "est-ce que ça marche ou pas, on verra. Ce que je sais, c'est que dans tous les départements qui ont adapté cette mesure, avec dix jours de recul, on a une augmentation du taux d'incidence de 16%, quand les autres ont une augmentation de 43%. Dans la région Grand est, il y a vraiment une différence avec les départements voisins", a-t-il souligné.

Jean Rottner, président LR de la région Grand Est, a estimé qu'"à l'échelle régionale", le couvre-feu à 18H00 "porte ses effets": "on reste sur un positionnement haut (de l'épidémie, NDLR) mais on évite une propagation du virus. Ça donne une stabilité, une perspective". 

A l'inverse, pour le sénateur LR de Moselle François Grosdidier, ce couvre-feu avancé de 20H00 à 18H00 "a peu d'efficacité sanitaire", et "le 18H00 ça rend fou: certains de nos concitoyens disent qu'ils produisent et rentrent chez eux, ils ne voient plus personne, ça leur tape sur le système."

"Ca achève les commerçants", a-t-il ajouté: "on va précipiter tout le monde dans les supermarchés le samedi".

Patrick Weiten, président UDI du Conseil départemental de la Moselle, a lui aussi souligné la "saturation des grandes surfaces" le samedi, en relayant le souhait des commerçants de proximité d'ouvrir le dimanche pour compenser leurs pertes.

Le couvre-feu provoque "un engorgement" des routes "sur des délais très courts, entre 17H00 et 18H00", a-t-il aussi relevé.

Jean Castex a souligné que les protocoles ont été "durcis" pour les grands centres commerciaux, "avec des jauges" qui doivent être respectées, a-t-il exhorté.

"Ça ne sert a rien de faire des protocoles sanitaires s'ils ne sont pas respectés !! D'autant plus qu'à ce que je sache, les petits commerces, eux, les respectent", a-t-il noté.

jmt-ggy/jk/caz

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7163258
    14 janvier16:22

    homlib "Ce sont eux qui font durer cette "crise" afin de nous refourguer des vaccins non fiables et transgéniques" dixit le complotiste anti gouvernement primaire qui affirme ses théories du complot sans d'autres références que des liens vers des sites classés conspirationnistes..

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer