Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid: Castex appelle à ne pas "s'auto-flageller" et à être "fier" de la stratégie française
AFP13/01/2021 à 16:22

Le Premier ministre Jean Castex quitte le palais de l'Elysée, le 13 janvier 2021 à Paris ( AFP / Ludovic MARIN )

Le Premier ministre Jean Castex quitte le palais de l'Elysée, le 13 janvier 2021 à Paris ( AFP / Ludovic MARIN )

Jean Castex a vigoureusement défendu mercredi la stratégie française de lutte contre le coronavirus, face aux critiques entourant "le manque d'anticipation" de la campagne de vaccination, en exhortant devant les sénateurs à ne pas "s'auto-flageller" et à être "fier".

"La France n'a pas à rougir de sa stratégie globale de lutte contre cette pandémie", a assuré le Premier ministre dans une longue tirade lors de la séance de questions au gouvernement.

"Je demande à ce que nous nous auto-flagellions pas. Ce n'est pas de l'auto-satisfaction: ce sont les Français qui ont fait les efforts nécessaires comme nous l'avions demandé entre Noël et le jour de l'An qui en sont largement responsables", a-t-il poursuivi.

M. Castex était interpellé par le patron des sénateurs socialistes Patrick Kanner, qui l'a invité à s'expliquer sur le "manque d'anticipation" du gouvernement dans la campagne de vaccination. "Il faut associer plus étroitement les élus locaux et faire confiance à l'intelligence des territoires plutôt que faire appel à des cabinets de conseil privé", a notamment plaidé M. Kanner.

"Notre stratégie vaccinale va se déployer, elle monte en charge", a assuré en retour M. Castex, ajoutant que "les choses se font dans l'ordre, sur tous les territoires".

Rappelant que la vaccination serait ouverte à partir lundi aux personnes âgées de plus de 75 ans, M. Castex a multiplié les appels à la patience.

"L'honnêteté commande de dire que cette vaccination prendra plusieurs semaines, ils sont plusieurs millions, 5 exactement et ça ne se fera pas en 8 jours", a-t-il fait valoir. 

"Ce n'est pas la peine de nous interpeller au bout de la première semaine en nous disant: +comment cela se fait que vous n'ayez pas vacciné 5 millions de personnes", a-t-il insisté.

Afin d'illustrer son propos et avant la conférence de presse hebdomadaire de l'exécutif, M. Castex se rendra jeudi matin à Metz et Nancy, jour du lancement national de la prise de rendez-vous pour la vaccination des personnes de 75 ans et plus. Il visitera aussi un centre de vaccination à Nancy, ville précurseur en la matière puisque ces personnes âgées peuvent y recevoir une injection depuis mercredi matin.

jmt/jk/dch  

11 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    14 janvier10:08

    Parce que ce gouvernement a de la retenue? Il est l'ennemi du peuple qu'il enferme et empêche de vivre et vous en redemandez! Dans quel monde on vit? Vous ne vous rendez même pas compte qu'on vit dans un monde de fous et de corrompus. Vous aimez la dictature? Grand bien vous fasse mais ne l'imposez pas aux autres.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer