Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid-19 : une messe de Pâques sans précautions sanitaires provoque un tollé jusqu'au gouvernement
Boursorama avec Media Services06/04/2021 à 16:15

Le diocèse de Paris a fait part de sa "stupéfaction".

(illustration) ( AFP / ALAIN JOCARD )

(illustration) ( AFP / ALAIN JOCARD )

Une enquête a été ouverte pour "mise en danger de la vie d'autrui" après une messe dans une église de la capitale pendant les célébrations pascales où ni les prêtres ni les fidèles ne portaient de masque ou ne respectaient la distanciation sociale, a indiqué le parquet de Paris, mardi 6 avril.

Cette messe en rite traditionnel a eu lieu samedi après-midi dans l'église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, selon le Parisien qui a diffusé une vidéo de l'office qui aurait duré 4 heures, où l'on voit des prêtres, sans masque et très proches les uns des autres, donner l'ostie directement dans la bouche des fidèles. Dans l'église, les croyants, pour beaucoup visiblement âgés, sont serrés les uns aux autres.  Sollicité par l'AFP, le parquet de Paris a indiqué avoir ouvert mardi une enquête "du chef de mise en danger de la vie d'autrui" et confié "les investigations à la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP)".

Consignes d'exemplarité

"Nous sommes stupéfaits devant le non respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque, et nous nous désolidarisons de tout comportement non respectueux d'une situation sanitaire difficile", a réagi la directrice de la communication du diocèse Karine Dalle.

"Malheureusement, les vidéos sont sans appel. On voit un nombre important de personnes sans masque et sans distanciation sociale. Nous le condamnons sans équivoque", a-t-elle déploré. "Le sujet va être bien évidemment abordé en interne avec les responsables. L'immense majorité des paroisses de Paris respectent heureusement les nombreuses consignes sanitaires, depuis plusieurs mois" "C'est évidemment absolument inadmissible", a déclaré sur franceinfo Marlène Schiappa, la ministre déléguée à la citoyenneté.

La paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile "assure qu'il y avait 280 personnes pour une capacité de 600 personnes", a ajouté Mme Dalle.  "L'archevêque de Paris a demandé aux prêtres d'être irréprochables" en ce qui concerne le respect des consignes sanitaires. Le masque est ainsi obligatoire dès l'âge de onze ans. Deux sièges doivent être laissés vides entre chaque personne ou entité familiale. De plus, il doit y avoir un rang ou un banc d'écart entre chaque rangée, rappelle la directrice de la communication. 

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • padamalg
    06 avril17:02

    TIens, il y a eu moins d'émoi lors de la rave géante de fin d'année près de Rennes. Pas de masque, pas de gel, pas de distanciation.Ah oui, mais c'était des gentils, alors que là, ce sont de méchants traditionnalistes, pouah, quelle horreur !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer