Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid-19: sept préfectures du centre-ouest interdisent un possible teknival
AFP11/07/2020 à 13:58

Un teknival en Meurthe-et-Moselle, dans l'est de la France, en avril 2007 ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Sept préfectures du centre et de l'ouest, alertées par l'éventualité d'une rave-party sur leurs terres, ont pris des mesures pour empêcher la venue de "milliers" de fêtards alors que "la crise sanitaire est toujours en cours", selon leurs arrêtés consultés samedi par l'AFP.

"Dans le contexte sanitaire actuel", la crise du Covid-19, les préfectures des départements du Centre-Val de Loire (Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret) et de la Vienne, en Nouvelle-Aquitaine, ont pris "en coordination" cette semaine des arrêtés "pour s'opposer à l'installation illégale" d'un possible teknival, à partir de samedi et jusqu'à mardi ou mercredi selon les arrêtés, indiquent notamment les préfets du Cher et de l'Indre-et-Loire.

Selon la préfecture de la Vienne jointe par l'AFP, les autorités soupçonnent la tenue à ces dates d'une rave géante "pouvant regrouper plusieurs milliers de participants".

Dans un premier arrêté, la préfecture de la Vienne prévoit ainsi "l'interdiction temporaire" de ce type de rassemblement musical et festif en invoquant des difficultés de sécurisation, en pleine période estivale, mais aussi la crise du Covid-19 "toujours en cours", alors que les regroupements de plus de 5.000 personnes "sont interdits jusqu'au 31 août". 

Un tel rassemblement "ne permet pas un respect des gestes barrières (...) et rend probable la création d'un cluster de contamination", s'alarme-t-elle. 

Les préfectures ont assorti cette mesure d'un autre arrêté qui interdit la circulation de poids lourds de plus de 3,5 tonnes transportant du matériel tel que sonorisation, sound systems et amplificateurs. 

La tenue de ce possible rassemblement a ravivé les craintes de certaines préfectures comme en Indre-et-Loire où un teknival s'était soldé en 2017 par 6 décès, sur la commune de Pernay, a rappelé la préfète Corinne Orzechowski.

nal/spi

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer