Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid-19 : Emmanuel Macron veut aller "dans les territoires" mener "une grande concertation" pour "la relance"
Boursorama avec Media Services30/04/2021 à 13:19

"La relance de l'été 2021 se fera avec le terrain, avec les maires, les associations, les commerçants, les PME-TPE, les industriels, les chercheurs qui sont présents sur notre territoire", estime le président.

Emmanuel Macron à Paris, le 29 avril 2021. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Emmanuel Macron à Paris, le 29 avril 2021. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Emmanuel Macron va aller cet été au contact des "forces vives de la Nation" pour mener une "grande concertation" afin d'"inventer un deuxième temps de la relance", annonce-t-il vendredi 30 avril dans un entretien avec la presse quotidienne régionale.

"Ce que je veux faire, dès le début de juin, c'est reprendre mon bâton de pèlerin et aller dans les territoires (pour) concerter avec les maires , les forces vives de la Nation", indique le chef de l'État, selon des extraits vidéo de cet entretien mis en ligne par des journaux. Cette "espèce de grande concertation", explique-t-il, vise à "inventer un 2e temps de la relance qui doit passer par une simplification drastique , un réinvestissement dans les secteurs dont nous avons le plus besoin et une accélération".

Pour lui, "la relance de l'été 2021 se fera avec le terrain, avec les maires, les associations, les commerçants, les PME-TPE, les industriels, les chercheurs qui sont présents sur notre territoire".

Le plan de relance insuffisant ?

"Je veux pouvoir cet été reprendre le pouls du pays, aller au contact ", insiste Emmanuel Macron, dont le nombre de déplacements hors de l'Élysée s'est considérablement réduit depuis plus d'un an à cause de la crise sanitaire.

Le gouvernement a commencé à mettre en œuvre un plan de relance de 100 milliards d'euros budgétés jusqu'en 2022, mais de nombreux acteurs économiques et politiques estiment qu'il ne sera pas suffisant pour retrouver une croissance durable. 

Dans cet entretien, qui fait la une vendredi de la presse régionale, Emmanuel Macron réaffirme qu'il présidera "jusqu'au dernier quart d'heure" de son quinquennat et qu'il serait "bien intempestif" d'évoquer son éventuelle candidature à un second mandat en 2022.

"Je me couche avec mes doutes et je me réveille avec des convictions reforgées (...) Dans la gestion d'un pays, il ne faut pas commettre de faute de temps (...) M on destin individuel n'existe pas si nous n'y arrivons pas, aucun destin individuel ne vaut en dehors d'un projet collectif" , déclare-t-il.

Dans une autre vidéo, Emmanuel Macron s'adresse directement aux Français en les appelant à "la résistance, la détermination et l'unité". "Je sais que chacun dans vos vies, vous vivez cette crise avec parfois de la douleur, du deuil, de l'angoisse... Restons unis", leur demande-t-il.

23 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6699704
    01 mai08:31

    C'est vrai que le célèbre " Ordre, Autorité, Nation " du Marcel avait plus d'allure comme viennent de le rappeler nos généraux cacochymes . Ne rien apprendre de son Histoire est quand même pathétique !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer