Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid-19: Castex réclame de la "patience" pour le "rush" de la vaccination
AFP14/01/2021 à 10:29

Jean Castex et Olivier Véran assistent à une vaccination contre le Covid, le 14 janvier 2021 à Metz ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Jean Castex et Olivier Véran assistent à une vaccination contre le Covid, le 14 janvier 2021 à Metz ( AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN )

Jean Castex, tout en se félicitant que "l'adhésion à la vaccination augmente", a réclamé de la patience aux Français lors d'un déplacement à Metz jeudi pour l'ouverture des inscriptions à la vaccination contre le Covid-19 pour les 75 ans et plus.

Avant d'annoncer de possibles nouvelles restrictions lors d'une conférence de presse à 18H00, le Premier ministre s'est rendu au CHR de Metz dans la matinée pour y visiter un centre de vaccination et un centre de prise de rendez-vous, décrochant lui-même le téléphone pour répondre à un appel.

C'est un "jour important pour le début des prises de rendez-vous pour les personnes de plus de 75 ans. Les choses se mettent en place, mais il faudra aussi être patient, parce qu'évidemment ça va susciter un rush, c'est tout à fait normal", a déclaré le chef du gouvernement à la presse. "C'est une très grosse opération, inédite avec un vaccin qui a des caractéristiques - il faut le conserver à moins 80 degrés ici au CHR de Metz - qui créent des contraintes que chacun comprendra. Mais on va le faire", a-t-il ajouté. 

Quelque 5 millions de personnes de plus de 75 ans peuvent s'inscrire depuis ce jeudi, sur internet ou par téléphone, pour se faire vacciner à partir de lundi.

La carte des centres de vaccination doit être mise en ligne dans la journée sur le site public sante.fr, qui renverra vers les trois plateformes privées sélectionnées par l'Etat (Doctolib, Keldoc, Maiia).

Jean Castex, dont l'étape prévue à Nancy a été annulée à cause de la météo, a dit constater "avec satisfaction que l'adhésion à la vaccination augmente". "C'est une excellente chose", a-t-il commenté. "On voit que toutes les garanties sont prises. Il faut faire la chasse à toutes les procédures inutiles, mais il y a quand même un certain nombre de règles à observer pour garantir que cette opération vaccinale se déroule dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire possible. Il en va de l'adhésion de nos concitoyens."

La directrice de l'hôpital a confirmé rencontrer "un grand succès de la vaccination. On voit que les doutes ont été en partie levés", alors que plusieurs sondages pointent aussi une hausse de la confiance des Français dans les vaccins contre le Covid.

"J'ai passé des mois à visiter des hôpitaux", a souligné Jean Castex. "J'ai fait des réas au début et maintenant des centres de vaccination. C'est symbolique. Mais le message à faire passer, c'est qu'on en a au moins pour quatre mois. Et pendant ce temps-là, il faut continuer à soutenir les réas."

jmt-jk/ggy/shu

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7163258
    14 janvier11:35

    la vaccination suit le cours annoncé par le gouvernement début décembre! à cette époque cela n'a pas questionné les français dont 58 % déclaraient qu'ils ne se feront pas vacciner et pas les politiques de l'opposition qui disaient, pour une majorité, qu'il ne fallait pas aller trop vite avec la vaccination , sans compter les adeptes du gourou Raoult! ce dernier affirmait que le vaccin était une plaisanterie ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer