1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Couvre-feu en Tunisie après les manifestation de chômeurs
Reuters22/01/2016 à 12:48

    TUNIS, 22 janvier (Reuters) - Le ministère tunisien de 
l'Intérieur a annoncé l'instauration d'un couvre-feu national de 
20h00 à 05h00 à compter de ce vendredi, après quatre jours de 
manifestations de sans-emploi qui ont donné lieu à des 
affrontements avec les forces de l'ordre.  
    La veille, la police avait fait usage de grenades 
lacrymogènes pour disperser plusieurs milliers de jeunes 
rassemblés devant les bureaux de la préfecture à Kasserine, 
ville du centre du pays où le mouvement de protestation a débuté 
après le suicide d'un homme qui se serait vu refuser un emploi 
dans la fonction publique. 
    Les forces de l'ordre sont également intervenues à Jamdouba, 
à Beja et à Skira, ainsi qu'à Sidi Bouzid où les manifestants 
scandaient "du travail ou une autre révolution", selon des 
témoins et les médias locaux. 
    Un policier a été tué mercredi après avoir été attaqué par 
des manifestants à Feriana, au sud de Kasserine, a annoncé le 
ministère de l'Intérieur. 
 
 (Tarek Amara, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer