1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Cours au plus bas depuis 13 ans Matières premières

Edit-Place25/08/2015 à 09:00

Les cours des matières premièresaccusent une sérieuse baisse depuis plus d'un an. Cette décroissance se poursuit : le Bloomberg Commodity Index était au plus bas depuis 13 ans, en juillet.

Une baisse inscrite dans la durée

Le marché des matières premièresest en difficulté, depuis 2014. La baisse des cours s'est accentuée, au fil des mois et des trimestres. La tendance s'est effectivement amplifiée en 2015, alors que les matières premières semblaient jusqu'alorsinscrites dans une dynamique haussière, avec des prix toujours plus élevés. L'effondrement du cours du pétrole est symbolique de cette situation, avec des niveaux très bas. Les spécialistes du secteur s'attendent à une nouvelle baisse prochaine du pétrole sous la barre des 50 dollars, pour un baril de Brent.

Au plus bas depuis 13 ans

Le Bloomberg Commodity Index a chuté fin juin, à son plus bas niveau depuis l'année 2002, soit depuis treize ans. Cet indice permet d'avoir une vision instantanée du secteur à un moment précis, or, il a enregistré six séances de baisse consécutives. Une nouvelle preuve de la baisse des matières premières : l'or est au plus bas depuis cinq ans avec l'once à 1100 dollars, il devrait encore baisser à 1050 dollars d'ici décembre. Mais les matières premières énergétiques et industrielles sont aussi touchées.

Des stocks trop importants

Une nouvelle fois, l'abondance de matières premières est évoquée. Le ralentissement de la Chine, qui a été contrainte de dévaluer sa devise à la mi-août, est aussi un facteur expliquant la baisse des cours.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer