1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coupures de courant : la CGT est-elle hors la loi ?
Le Point19/12/2019 à 08:25

Philippe Martinez gronde, ses yeux s'agitent, son index droit aussi, il répond à Jean-Jacques Bourdin qui lui demande sur BFM TV, mardi, s'il encourage ses militants à couper l'électricité. Un peu énervé, le leader cégétiste se garde bien de répondre trop précisément. Il sait que ces actes sont interdits. Que la loi les punit. Qu'il peut donc difficilement, patron d'une centrale syndicale, encourager ses adhérents à se mettre hors la loi. Ils ne se sont pourtant pas gênés : hier, mardi 17 décembre, RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, notait que quelque 130 000 personnes avaient été privées de courant après les « actes de malveillance » de ses agents. Chez Enedis, qui s'occupe de la distribution, c'est-à-dire de la dernière étape de la livraison d'électricité, jusqu'au compteur, on avait plus de mal à évaluer les dégâts. Car il faut, d'une part, comptabiliser un à un les foyers coupés et, d'autre part, l'organisation d'Enedis permet souvent de rétablir le courant avant même que le client ne s'aperçoive qu'il va en manquer.Employés d'entreprises publiques, soumis à une mission d'intérêt général, les agents d'EDF et de ses filiales (RTE, Enedis, etc.) ne peuvent pas faire n'importe quoi pour exprimer leur colère. Leur droit de grève est limité. Occuper les locaux d'une agence ou manifester dans la rue, c'est d'accord ; baisser la production d'une centrale nucléaire, aussi, si cet acte ne met...

Lire la suite sur LePoint.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • blip
    19 décembre10:53

    C'est ce genre d'intégristes qui a pris le pouvoir il y a 100 ans en Russie et on a vu le résultat.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer