1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Coupe du monde : Ravshan Irmatov, arbitre le plus expérimenté du Mondial, star en son pays
Le Parisien25/06/2018 à 15:37

Coupe du monde : Ravshan Irmatov, arbitre le plus expérimenté du Mondial, star en son pays

L'Ouzbékistan ne s'est pas qualifié pour le Mondial mais les habitants de ce pays d'Asie centrale auront malgré tout les yeux braqués sur la Russie pendant la compétition. Et sur leur compatriote Ravshan Irmatov, recordman du nombre de matches arbitrés en Coupe du monde. Il débutera ce lundi à 20 heures lors d'Espagne-Maroc. Referee designations FWC 2018 Match 36: #ESP#MAR (25 June): Referee: Ravshan IRMATOV (UZB)ASR 1: Abduxam. RASULOV (UZB)ASR 2: Jakhongir SAIDOV (UZB)4th Off. MOHAM. ABDULLA (UAE)Res.Ass Moham.ALHAMMADI (USA)@FIFAWorldCup pic.twitter.com/uK4eHEhkBm-- FIFA Media (@fifamedia) 23 juin 2018Ravshan Irmatov est un paradoxe à lui tout seul. Il est le héros d'un pays très fermé d'Asie centrale aux quelque 30 millions d'habitants passionnés de ballon rond mais aux résultats footballistiques insignifiants.A 40 ans, cet arbitre habitué aux joutes du championnat ouzbek détient le record du nombre de matches arbitrés en Coupe du monde : neuf au total. Il est considéré comme un des meilleurs hommes en noirs de la planète.Sans surprise, l'Ouzbèke au sifflet de fer a été à nouveau sélectionné pour la Coupe du monde en Russie, où vit une importante diaspora ouzbèke de plus de deux millions de ressortissants. La sélection elle, n'a pas réussi à obtenir son billet pour la compétition chez le grand voisin.« Ils en sont proches à chaque fois. Cette fois, il leur a manqué un rien » (Ils ont fini 4e de leur poule à la différence de buts avec la Syrie qui a disputé le barrage face à l'Australie), confie Ravshan Irmatov entre deux échauffements précédant un match au sommet entre le troisième et le quatrième de première division ouzbèke.« Notre peuple aime le football et notre nouveau président a fait du développement du football une priorité. J'ai confiance dans le fait qu'on verra l'Ouzbékistan bientôt à la Coupe du monde, peut-être au Qatar en 2022 », veut-il croire.Ce ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer