1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Coupe du monde 2018 : la fiche du Japon
So Foot13/06/2018 à 08:00

Coupe du monde 2018 : la fiche du Japon

Les Samouraïs bleus ont posé en Russie leurs valises lestées de doutes à la suite du licenciement tardif de Vahid Halilhodži?. Leur chance ? Être tombés dans une poule assez homogène, compter sur le retour de valeurs sûres comme Shinji Kagawa ou Keisuke Honda, et avoir accumulé une petite expérience dans les compétitions internationales.

  • La liste des 23
    Gardiens : Masaaki Higashiguchi (Gamba Osaka), Eiji Kawashima (Metz), Kosuke Nakamura (Kashiwa)
    Défenseurs : Wataru Endo (Urawa), Tomoaki Makino (Urawa), Yuto Nagatomo (Galatasaray), Gotoku Sakai (Hambourg), Hiroki Sakai (Marseille), Gen Shoji (Urawa), Naomichi Ueda (Kashima), Maya Yoshida (Southampton)
    Milieux de terrain : Makoto Hasebe (Francfort), Genki Haraguchi (Hanovre), Keisuke Honda (Pacheco), Takashi Inui (Eibar), Shinji Kagawa (Dortmund), Ryota Oshima (Kawasaki), Gaku Shibasaki (Getafe), Takashi Usami (Düsseldorf), Hotaru Yamaguchi (Cerezo Osaka)
    Attaquants : Yoshinori Muto (Mayence), Shinji Okazaki (Leicester), Yuya Osako (Brême)


  • Le onze type
    Kawashima - Ueda, Yoshida, Makino - H. Sakai, Hasebe, Yamagushi, Nagatomo - Honda, Kagawa - Osako




  • L'analyse tactique
    "Pays du Soleil Levant" certes, mais surtout pays des matins brumeux. Car le Japon nage en plein brouillard à quelques jours d'aborder la sixième phase finale de Coupe du monde (consécutive) de son histoire. Vahid Halilhodži? bazardé en avril à cause de méthodes qui ne passaient plus dans le vestiaire et les bureaux de la Fédération, c'est Akira Nishino qui a récupéré le dossier. Pas le temps de faire mille essais, il a fallu parer au plus pressé. À savoir s'appuyer sur Honda, Kagawa et Okazaki, des cadres et cautions techniques en délicatesse avec le Bosnien. Derrière, les tauliers Hasebe et Yoshida

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer