Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Couac autour d'un lac du Jura : la Suisse fait son mea culpa
Le Point28/07/2015 à 06:59

Les autorités suisses ont présenté leurs excuses à la France, lundi 27 juillet, après avoir prélevé illégalement de l'eau dans un lac du Jura. Le canton du Vaud a reconnu, dans un courrier adressé à la préfecture du département frontalier, avoir réalisé des prélèvements d'eau dans le lac des Rousses, jeudi entre 8h30 et 15 heures, rapporte Francetv info.

Vaches suisses assoiffées

Au départ de l'affaire : la sécheresse et la canicule qui sévissent en Suisse. Afin d'approvisionner des vaches privées d'eau dans les Alpages suisses, les autorités helvétiques ont ordonné à l'armée de prélever de l'eau dans plusieurs lacs suisses, Neuchâtel et Joux. Mais jeudi dernier, c'est bien dans le lac français des Rousses que les militaires sont venus se servir.

Seuls quelque 15 m3 d'eau ont été prélevés ce jour-là, mais il n'en fallait pas plus pour entraîner la colère des habitants du village des Rousses. Car il y a bien une chose que la Suisse a omis de faire : prévenir les autorités françaises d'une telle intervention. Pourtant, pour un prélèvement inférieur à 1 000 m3, seul l'accord de la mairie suffisait, celui de la préfecture étant requis pour des prélèvements supérieurs à 1 000 m3. En vain.

Sollicitée, la gendarmerie avait alerté la préfecture, rapporte Francetv info. Depuis, les autorités suisses ont fait leur mea culpa. Contacté par le site, le secrétaire général de la préfecture a...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    28 juillet10:56

    La Suisse a présenté ses excuses, le chapitre est clos....Polémique ridicule et stupide.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer