Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

CORR- "Aucune excuse" en cas de succès du FN en 2017-Hollande

Reuters19/03/2015 à 15:35

(Bien lire 2002, § 1) PARIS, 19 mars (Reuters) - Il n'y aura "aucune excuse" à chercher en 2017 si Marine Le Pen fait un bon score à l'élection présidentielle, estime François Hollande, jugeant la situation actuelle bien différente de celle qui prévalait en 2002, lorsque le candidat du Front national avait créé la surprise en accédant au deuxième tour. A trois jours du premier tour des départementales, où le parti de Marine Le Pen pourrait selon les sondages virer en tête, le chef de l'Etat se dit déterminé à "agir" pour démontrer que "le pays peut avancer sans renoncer à ses valeurs". Les Français "ne se taisent plus", déclare-t-il dans un entretien paru jeudi dans le bimensuel Society. "Dans leur expression, il y a une part de provocation et une part d'affirmation. Nul ne peut ignorer la réalité. En 2002, on nous a reproché de ne pas avoir vu et de ne pas avoir prévenu. 2002 était une surprise. En 2017, on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas. Il n'y aura plus aucune excuse", prévient-il. Face aux populistes que laissent entendre que "c'est à cause des étrangers, de la mondialisation et de l'Europe que les difficultés sont venues", François Hollande veut mener "une bataille intellectuelle et idéologique, mais aussi économique". "Je récuse néanmoins cette simplification qui consiste à dire qu'il suffirait que le chômage recule pour que l'extrême droite s'effondre", ajoute-t-il. "Ce qui structure ce vote, c'est le refus de l'autre, la peur de la différence ou encore la figure de l'islam présentée comme l'adversaire intérieur." LAISSER UNE TRACE Dans cet entretien très personnel, François Hollande reconnaît que "les résultats se voient plus vite sur le terrain international" tout en répétant que la santé de l'économie prime au moment de se présenter à nouveau devant les électeurs. "Si je n'arrive pas, au bout de cinq ans, à prouver que le pays a avancé et que le chômage a reculé, comment convaincre de demander une rallonge ? Il n'y a pas d'indulgence ou d'assurance dans ma conception de la politique. Il faut des résultats", dit le président, qui a conditionné une éventuelle nouvelle candidature en 2017 à la baisse du chômage. "L'excuse de dire: 'Je n'ai pas eu de chance, je suis tombé sur une mauvaise période', elle ne tient pas. On ne peut pas dire: 'Je n'ai pas eu de chance, j'ai eu la pluie'." Optimiste de nature, François Hollande affirme qu'après un début de quinquennat "très dur", aujourd'hui "ça va mieux". "Une reprise s'annonce. C'est la confiance qui décidera de tout. Le gouvernement et Manuel Valls n'ont pas d'autre mission que de la soutenir, de la stimuler et de la renforcer", dit-il. Elu il y a bientôt trois ans, le président français dit son espoir de laisser une trace dans l'Histoire grâce à certaines réformes comme le droit au mariage accordé aux homosexuels et la loi sur la fin de vie, des "avancées majeures". Il cite la date du 11 janvier 2015, qui a vu la France unie contre le terrorisme après les attentats qui ont fait 17 morts, comme "un temps fort de son quinquennat" et espère être le parrain d'un accord mondial lors de la conférence sur le climat de Paris à la fin de l'année. "On juge un président à ses résultats, mais on juge l'homme d'Etat à la trace qu'il laisse. Certains ont plus de succès morts que vivants. Mais nul n'a besoin d'attendre la postérité..., dit-il. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.