Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: Moyens renforcés et risque de reconfinement en Guyane
Reuters22/06/2020 à 07:11

CORONAVIRUS: MOYENS RENFORCÉS ET RISQUE DE RECONFINEMENT EN GUYANE

PARIS (Reuters) - Le gouvernement va renforcer les capacités sanitaires de la Guyane mais risque de devoir procéder à un "reconfinement" de cette collectivité d'Amérique du Sud où la circulation du nouveau coronavirus est toujours active, a annoncé dimanche Edouard Philippe.

Après le report des élections municipales en Guyane, le Premier ministre a souligné dans un communiqué que le territoire, avec plus de 2.000 cas confirmés et près d'une centaine de patients hospitalisés - dont 14 en réanimation -, connaissait une "brusque accélération" de la propagation du virus depuis dix jours.

L'exécutif annonce en conséquence l'arrivée, dès lundi, de 17 soignants de la réserve sanitaire nationale supplémentaires pour appuyer les équipes actuelles de réanimation dans les centres hospitaliers, ainsi que l'envoi d'autres équipes soignantes dans le courant de la semaine.

Une unité de l'hôpital de campagne de la sécurité civile de 20 lits de médecine générale sera en outre déployée en Guyane pour accueillir des patients non atteints par le COVID-19 et la stratégie d'évacuation sanitaire "sera poursuivie", en particulier avec l'armée de l'air.

Afin de freiner la propagation de l'épidémie en Guyane, le préfet peut par ailleurs prendre "des mesures de confinement ciblées, de restriction des déplacements et d'interdiction des activités qui donnent lieu à des contacts trop nombreux", mais aussi étendre le couvre-feu à de nouvelles zones.

"Si le taux de reproduction demeure dans les jours à venir à un niveau élevé et que les signes d'une accélération de la circulation du virus se maintiennent, l'hypothèse d'un reconfinement de la Guyane devra être réexaminée", souligne cependant le communiqué du Premier ministre.

(Benjamin Mallet, édité par)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • guycay06
    22 juin18:50

    sans carte des malades en guyane, ca ne veut rein dire. Comme si à Lille, il y avait beaucoup de malades et qu'on confine paris - la guyane = 1/6eme de la france

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer