Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: Les organisateurs des JO de Tokyo invités à la plus grande prudence
Reuters20/04/2020 à 11:34

CORONAVIRUS: LES ORGANISATEURS DES JO DE TOKYO INVITÉS À LA PLUS GRANDE PRUDENCE

TOKYO (Reuters) - Les Jeux olympiques de Tokyo repoussés à l'an prochain resteront, malgré leur report, un événement "extraordinairement risqué" et exigeront beaucoup de souplesse de leurs organisateurs surtout si aucun vaccin n'est disponible d'ici là contre le coronavirus, ont prévenu lundi des experts médicaux.

Les Jeux de Tokyo devaient initialement s'ouvrir le 24 juillet prochain. La pandémie de SARS-CoV-2 en a décidé autrement et le Comité international olympique et les organisateurs japonais ont décidé le mois dernier de les repousser d'un an.

C'est la première fois dans l'histoire de l'olympisme moderne que des Jeux sont reportés, même si trois éditions ont été annulées en raison des guerres mondiales (1916, 1940 et 1944).

Mais des questions demeurent sur la possibilité d'organiser ces Jeux dans quinze mois, alors que selon les estimations les plus optimistes, aucun vaccin ne pourrait être sur le marché avant un an au moins.

"Quand on parle de ramener le sport dans des stades pleins, je crois qu'il faudrait vraiment attendre un vaccin pour pouvoir le faire", estime Zach Binney, épidémiologiste et spécialiste de la santé des sportifs à l'université Emory d'Atlanta, aux Etats-Unis.

"Chaque personne ajoutée à un rassemblement augmente le risque", dit-il. "Donc rassembler 50.000, 70.000, 100.000 personnes, c'est prendre un risque énorme sans vaccin."

Désormais prévus du 23 juillet au 8 août 2021, les Jeux de Tokyo seraient donc, poursuit-il, un "événement extraordinairement risqué", d'autant que les JO drainent des athlètes et des spectateurs d'un très grand nombre de pays.

Spécialiste des maladies infectieuses à l'université canadienne du Manitoba, Jason Kindrachuk n'écarte pas la possibilité d'un nouveau report des Jeux de Tokyo même si un vaccin est trouvé d'ici l'été 2021.

"Il ne faut pas que les gens soient vaccinés juste au moment des Jeux, mais un peu avant pour qu'ils aient le temps de construire leur immunité", dit-il.

A défaut de vaccin, ajoute-t-il, "il faudra faire preuve de créativité et (...) tout le monde devra comprendre que ces Jeux ne ressembleront pas à ce que nous avons connu auparavant".

Pour sa part, le Dr Kentaro Iwata, virologue japonais de renom et enseignant à l'université de Kobe, ne croit pas au nouveau calendrier. "Je ne pense pas que les Jeux pourront se tenir l'année prochaine, s'ils ont lieu un jour. Le Japon sera peut-être en mesure de contrôler la maladie d'ici l'été 2021 - et je le souhaite -, mais je ne crois pas que cela sera le cas partout sur la Terre", a-t-il confié lors d'une téléconférence devant le Club des correspondants de la presse étrangère.

Pour l'heure, le comité d'organisation des Jeux de Tokyo, sollicité sur ces mises en garde, se dit entièrement focalisé sur la tenue de la manifestation sportive l'année prochaine.

"Notre mission est de préparer le terrain pour l'été de l'année prochaine; nous n'avons pas le sentiment qu'il soit approprié de répondre à des questions spéculatives", a indiqué le porte-parole Masa Takaya dans un courriel adressé lundi à l'agence Reuters.

(Jack Tarrant; version française Henri-Pierre André)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer