1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus : le RN souhaite négocier un "report" du paiement des loyers de ses permanences
Boursorama avec AFP Services26/03/2020 à 13:28

Le Rassemblement national a mis en avant les "difficultés financières du parti" et "la crise du coronavirus". 

Le Rassemblement national connaît des en difficultés financières. ( AFP / BERTRAND GUAY )

Le Rassemblement national a demandé à ses fédérations de négocier "un report" du paiement des loyers de ses permanences, compte tenu des difficultés financières du parti et de la crise du coronavirus, a indiqué jeudi 26 mars le parti, confirmant une information de L'Express . "Compte tenu de la situation financière (du parti), compte tenu du fait qu'on n'a pas pu lancer le grand emprunt national et que les adhésions ralentissent, nous avons demandé à nos responsables départementaux de négocier, avec les propriétaires des permanences, des reports de loyers et de charges", a affirmé le responsable des fédérations du RN, Gilles Pennelle. Le président Emmanuel Macron a promis de suspendre les loyers des petites entreprises en difficulté avec la crise du coronavirus. Certaines associations peuvent aussi être concernées. 

"Il ne s'agit pas de ne pas payer. Il s'agit de reporter et de demander 'est-ce qu'on peut pendant un mois, deux mois, ne pas régler le loyer'. Et on le paiera normalement lorsque la situation sera, le plus tôt possible", revenue à la normale, a ajouté Gilles Pennelle. " Dire qu'on profite de la crise du coronavirus pour en tirer des avantages financiers est purement scandaleux . Nous demandons à nos délégués de négocier avec nos propriétaires, qui sont souvent des amis", a-t-il ajouté.

Le parti présidé depuis 2011 par Marine Le Pen est dans le rouge chaque année depuis 2012 . Il a subi une nouvelle perte en 2018 de 2,4 millions d'euros et son endettement fin 2018 atteignait 24,4 millions d'euros, dont 15 millions à échéance de moins d'1 an. Parmi ces dettes figurent 5 millions d'euros dus aux fournisseurs, et 9,4 millions d'euros d'un prêt russe pas remboursé, qui vaut au RN d'être convoqué devant une juridiction russe le 2 juin pour s'en expliquer.

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • g.joly1
    28 mars10:58

    Des krap hul les ! Que Mme Le Pen rende déjà l'argent qu'elle a vho lé aux contribuables français et européens.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer