1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: Le déclin économique sera pire qu'en 2008, selon l'OMC
Reuters26/03/2020 à 09:49

CORONAVIRUS: LE DÉCLIN ÉCONOMIQUE SERA PIRE QU'EN 2008, SELON L'OMC

GENEVE (Reuters) - Les projections montrent que le déclin économique et les pertes d'emploi causés par la pandémie de coronavirus seront pire que lors de la crise financière de 2008, a déclaré mercredi le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Dans un message vidéo enregistré depuis son domicile et publié sur le site de l'OMC, Roberto Azevedo a déclaré que "cette pandémie aura inévitablement un impact énorme sur l'économie".

Les projections récentes, a-t-il poursuivi, donnent "un ralentissement économique et des pertes d'emploi qui sont pires que lors de la crise financière mondiale il y a une dizaine d'années".

Si des prévisions concrètes ne sont pas encore disponibles, a précisé Azevedo, les économistes de l'OMC s'attendent à un "important déclin" du commerce.

Il a toutefois ajouté que les pays pouvaient prendre des mesures importantes pour limiter les dégâts économiques immédiats et poser les baser d'un rétablissement à long-terme, appelant les nations à collaborer.

"Des efforts coordonnés vont augmenter notre puissance collective de lutte contre la récession", a-t-il dit.

Azevedo a salué les mesures de soutien économiques engagées par les gouvernements, sans indiquer les pays auxquels il se référait, et a appelé les membres de l'OMC à se montrer transparents et à partager leurs données.

(Emma Farge; version française Jean Terzian)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • michevey
    26 mars11:12

    Aujourd'hui force est de constater que l'économie et ces "chiffres sacro-saints qui nous gouvernent" ne sont plus rien face au virus et à la pandémie. L'abandon des investissements importants dans la recherche, l'hôpital et le médical en général, est la conséquence de ce qui arrive aujourd'hui ! En rajoutant le manque d'anticipation de nos politiques et l'aberration de certaines décisions.....!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer