1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: le bâtiment, dernier secteur à résister à la crise
Boursorama avec AFP Services26/03/2020 à 09:11

L'Insee dévoile des chiffres accablants témoignant des effets du Covid-19 sur l'économie française. La perte d'activité économique est estimée à 35%. Dans les affaires, le secteur des services est la plus touché, tandis que l'industrie et le bâtiment résistent encore en mars. Cette "bonne tenue" est toutefois à relativiser compte tenu du mode de collecte de l'indicateur en la matière

(illustration) ( AFP / AURORE MESENGE )

Le climat des affaires en France a chuté "lourdement" en mars, entrainé par la crise sanitaire et économique du coronavirus. L'indice de référence en la matière cède ainsi 10 points par rapport au mois de février, son plus fort recul depuis sa création en 1980. Cet indicateur synthétique, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchande, s'est situé à 95 points en mars, passant ainsi sous sa moyenne de longue période qui est de 100, a précisé l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

Un mois de confinement = -3 points de PIB

L'indicateur a connu sa chute la plus massive dans le secteur des services avec un recul de 14 points, passant largement sous la moyenne de longue période à 92 points. La situation s'est aussi fortement dégradée dans le commerce de détail, secteur pénalisé par les mesures de confinement adoptées par le gouvernement dès la mi-mars, avec une dégringolade de 13 points, pour tomber également à 92 points. Le recul est moins prononcé dans l'industrie, qui cède trois points par rapport à février, à 99 points.Le bâtiment fait figure d'exception en restant stable à un niveau élevé (112 points). Néanmoins, compte tenu du contexte de la collecte des informations de l'indicateur, cette statistique reflète essentiellement l'option des chefs d'entreprises début mars, précise l'Insee.

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 25 mars à 19h GMT ( AFP / )

L'Insee a également dévoilé ses prévisions sur l'impact des restrictions décidées en France pour enrayer la propagation du virus. Selon l'institut, un mois de confinement se traduirait ainsi par 3 points de PIB en moins sur un an.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • roger.he
    26 mars09:53

    A quand le décompte journalier des morts sur les routes? Confinement de toutes les voitures

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer