1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: Buzyn a quitté le gouvernement "avec le sentiment d'avoir fait le travail de préparation"
Reuters30/06/2020 à 18:54

CORONAVIRUS: BUZYN A QUITTÉ LE GOUVERNEMENT "AVEC LE SENTIMENT D'AVOIR FAIT LE TRAVAIL DE PRÉPARATION"

PARIS (Reuters) - Agnès Buzyn a déclaré mardi devant la commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la crise sanitaire avoir quitté le ministère de la Santé le 16 février en estimant avoir fait son "travail de préparation".

"J'estime que j'ai fait mon travail de préparation au ministère de la Santé. Tout le système est mis en préparation et en tension", a-t-elle déclaré aux députés. "Je quitte le ministère avec le sentiment que j'ai fait la préparation."

Agnès Buzyn était ministre de la Santé jusqu'au 16 février, avant de remplacer Benjamin Griveaux en tête de liste LaRem pour les élections municipales à Paris.

Devant les députés, elle a également défendu la réaction de ses services à l'émergence du risque posé par l'apparition du coronavirus SARS-CoV-2.

"Je mets en branle tout le système le 25 janvier alors que l'Organisation mondiale de la santé a refusé de déclarer le 22 janvier et le 23 l'urgence de santé publique de portée internationale", a-t-elle dit.

"Il est faux de dire que mon intuition n'a pas été suivie par mes services", a-t-elle assuré devant les députés, affirmant que tout au long des premiers temps de la crise sanitaire, "nous sommes toujours en avance par rapport aux décisions internationales".

"En aucun cas je ne peux laisser dire que le ministère de la Santé a été lent", a-t-elle insisté. "Vous ne pouvez pas dire que je n'ai pas anticipé et je ne laisserai pas dire que les services n'ont pas anticipé."

(Henri-Pierre André, édité par Jean-Stéphane Brosse)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NYORKER
    30 juin19:40

    Un éventuel procès à la Cour de Justice de la République, et le tour est joué, blanchie à vie ! Laurent si tu nous regardes...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer