Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Coronavirus: aggravation rapide de l'épidémie, première évacuation par TGV
information fournie par Le Point26/03/2020 à 11:40

La France a procédé jeudi à une première évacuation inédite de patients atteints du Covid-19 à bord d'un TGV médicalisé pour désengorger des réanimations saturées face à l'aggravation rapide de l'épidémie, qui a fait plus de 1.300 morts dans le pays.

Au lendemain du déplacement du président Emmanuel Macron dans la région Grand Est, particulièrement frappée, et la visite de l'hôpital militaire installé à Mulhouse, vingt patients alsaciens ont été embarqués jeudi matin à bord du train qui doit les évacuer vers les hôpitaux des Pays-de-la-Loire.

"Cela n'a jamais été fait à cette échelle", a souligné François Braun, président de Samu Urgences sur France Info, depuis la gare de Strasbourg.

Les wagons sont transformés en unités de réanimation avec quatre malades et six soignants par voiture. Le train est stable permettant d'effectuer "des gestes de réanimation extrêmement compliqués", a-t-il précisé.

Une première en Europe, cette opération déclenchée pour soulager une des régions de France les plus touchées par l'épidémie pourrait être amenées à se répéter.

Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris, a suggéré sur Europe 1 un transfert "massif" de patients vers "les régions de France et d'Europe" où l'épidémie n'arrivera pas avant deux ou trois semaines, en déplorant par ailleurs les pénuries de matériel de protection et de tests partout en France.

...

2 commentaires

  • 04 novembre11:26

    C'est comme ça que les journalistes desinforment la population....c'est très grave