1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Corée du Nord : Kim Jong-Un a t-il fait dévorer son oncle par des chiens ?
Le Parisien03/01/2014 à 21:37

Les exécutions sommaires en Corée du Nord sont régulières. Mais là, le jeune numéro un, Kim Jong-Un, aurait littéralement dépassé les limites de l'horreur. Il aurait ordonné que son oncle, Jang Song-Thaek, 67 ans, soit dévoré par une horde de chiens affamés. Cette affaire a créé une onde de choc dans le monde entier, selon le journal Asiareport qui relate les faits d'une incroyable brutalité.

Des faits à prendre avec des pincettes comme toutes les informations venues de Corée du Nord, une dictature qui joue avec son image de brutalité. Un blogueur bien informé du Washington Post a rapidement démonté ces faits en mettant notamment en avant le fait qu'aucun média sud-coréen ou chinois n'ait relayé cette information parue pour la première fois dans un journal hong-kongais début décembre.

D'après le rapport, contrairement aux exécutions précédentes de prisonniers politiques qui ont été menées par des pelotons d'exécution avec des mitrailleuses, Jang aurait été déshabillé et jeté dans une cage, avec ses cinq plus proches collaborateurs. Ensuite, 120 chiens, affamés pendant trois jours, auraient été lâchés pour chasser leurs proies jusqu'à ce qu'elles soient complètement dévorées. C'est ce qu'on appelle « quan jue », ou l'exécution par des chiens.

L'exécution suivie en direct par le leader suprême

Il semblerait, toujours selon ce rapport, que l'exécution ait duré une heure et qu'elle ait été suivie en direct par le leader suprême Kim Jong Un et 300 autres membres officiels.Jang Song-Thaek, oncle par alliance du jeune dirigeant Kim Jong-Un, a été arrêté, jugé lors d'un procès express et exécuté le 12 décembre, accusé de complot et de corruption. L'oncle du dirigeant nord-coréen et officieux numéro deux du régime a été exécuté parce qu'il tentait de prendre le contrôle des très lucratives exportations de charbon, a avancé lundi le chef des renseignements ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cavalair
    10 janvier15:35

    On savait que Kim etait mordant mais quand meme....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer