Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Corée-Bond de cas d'infections de MERS, sixième décès

Reuters08/06/2015 à 06:06

(Actualisé avec un sixième décès, commentaires de la directrice générale de l'OMS) par Ju-min Park et Jack Kim SEOUL, 8 juin (Reuters) - La Corée du Sud a annoncé lundi une forte hausse de cas de Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS en anglais), le décès d'une sixième personne, un homme de 80 ans, atteint de ce virus ainsi que la fermeture de près de 2.000 écoles à travers le pays. Singapour a annulé ou reporté tous les voyages scolaires prévus dans le pays, même si Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est dit persuadée que la Corée du Sud serait en mesure d'endiguer la propagation de l'épidémie en prenant des mesures appropriées. Le ministère de la Santé a annoncé 23 nouvelles infections, ce qui porte à 87 le nombre de cas diagnostiqués dans le pays. La Corée du Sud compte maintenant le plus de cas dans le monde derrière l'Arabie saoudite, selon le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies. Signe que les autorités, accusées d'avoir tardé à réagir, s'inquiètent désormais du risque de propagation de l'épidémie, elles ont dit qu'elles allaient passer en revue les téléphones portables des quelque 2.300 personnes actuellement sous quarantaine. Une équipe d'experts de l'OMS doit entamer mardi une mission d'évaluation de la réponse apportée à l'épidémie. Il s'agira notamment de savoir pourquoi elle s'est répandue si vite et de conseiller d'autres mesures à prendre. D'après Margaret Chan, citée par l'agence de presse Yonhap, la culture sud-coréenne conduisant des membres de la famille à continuer de s'occuper de leurs proches même après leur admission dans des services de santé peut expliquer pourquoi l'épidémie s'est propagée dans des établissements hospitaliers L'OMS n'a pas déconseillé de se rendre en Corée du Sud. La première occurence de l'épidémie de MERS en Corée du Sud remonte au 20 mai. Le gouvernement est accusé d'avoir réagi de façon inefficace au départ, ce qui a permis à une personne rentrée d'Arabie saoudite d'infecter plus de la moitié des patients répertoriés. L'exécutif a cédé à la pression de l'opinion publique en identifiant pour la première fois dimanche les 24 établissements hospitaliers où des infections ont été signalées et des patients atteints du MERS se sont rendus. Le MERS a pour la première fois été identifié chez les humains en 2012. Il est causé par un coronavirus de la même famille que celui qui a déclenché le Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) qui a tué 800 personnes dans le monde en 2002 et 2003. Le MERS tue plus que le Sras. Son taux de mortalité est de 38%, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les nouveaux cas de MERS en Corée du Sud portent le total de cas répertoriés dans le monde à 1.236, selon les chiffres fournis par l'OMS, dont au moins 445 ont été mortels. Choi Kyung-hwan, à la fois vice-Premier ministre et ministre des Finances, a déclaré que le gouvernement n'avait pas à ce stade prévu de collectif budgétaire pour endiguer l'épidémie. (Danielle Rouquié, Benoît Van Overstraeten et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.