Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

COR-Profits semestriels en recul pour HSBC après une provision

Reuters30/07/2012 à 16:38

PROFITS SEMESTRIELS EN RECUL DE 3% POUR HSBC

Correction. Bien lire au 9e paragraphe que HSBC est cité à comparaître dans des procédures judicaires et non des procès.

par Steve Slater et Matt Scuffham

LONDRES (Reuters) - HSBC a présenté lundi ses excuses pour des "erreurs passées" en matière de lutte contre le blanchiment d'argent, annonçant une provision de 2 milliards de dollars (1,63 milliard d'euros) pour couvrir des litiges portant sur la commercialisation de certains produits au Royaume-Uni et des frais juridiques aux Etats-Unis.

La première banque d'Europe a publié un bénéfice récurrent en recul de 3% au premier semestre et a dit avoir provisionné 700 millions de dollars pour couvrir "certaines questions réglementaires et d'application de la loi" aux Etats-Unis.

Un rapport du Sénat américain a dévoilé ce mois-ci comment une culture d'entreprise "polluée" avait conduit HSBC à aider certains de ses clients à blanchir des capitaux issus de certaines des régions les plus dangereuses ou les plus secrètes du monde, parmi lesquelles l'Iran, la Syrie, les îles Caïman ou l'Arabie saoudite.

Selon le rapport, sur la période 2007-2008, les activités mexicaines de HSBC ont notamment permis de transférer vers les Etats-Unis sept milliards de dollars alors que les autorités des deux pays avaient alerté la banque sur les liens probables entre cet argent et le trafic de drogue.

"Ce qui s'est passé au Mexique et aux Etats-Unis est honteux, c'est embarrassant, c'est très douloureux pour nous tous dans l'entreprise", a dit le directeur général de HSBC Stuart Gulliver, lors d'une téléconférence de presse.

Il a averti que les coûts potentiels liés à cette affaire pourraient être bien plus élevés qu'anticipé. Les analystes s'attendent à ce que les autorités américaines infligent à la banque une amende d'environ un milliard de dollars.

"Nous présentons nos excuses pour nos erreurs passées en lien avec les contrôles anti-blanchiment, et c'est une priorité pour la direction de s'appuyer sur les mesures déjà prises pour gérer le risque et assurer plus efficacement la mise en conformité", assuré Stuart Gulliver.

HSBC figure également parmi les banques passées au crible dans le cadre du vaste scandale de manipulation des taux d'intérêt (Libor, Euribor) qui secoue le secteur. Stuart Gulliver a dit avoir transmis aux régulateurs des informations sur ce sujet, mais a souligné qu'il était encore trop tôt pour spéculer sur l'issue de l'affaire ou pour évaluer son coût potentiel pour la banque.

HSBC a dit être citée à comparaître dans des procédures judiciaires relatives à l'Euribor et au Libor aux Etats-Unis.

HSBC a en outre provisionné 1,3 milliard de dollars pour l'indemnisation de clients britanniques dans le cadre de litiges sur la commercialisation de produits financiers.

La banque a publié un bénéfice avant impôt de 12,7 milliards de dollars au titre du premier semestre, en hausse de 11% par rapport à la période correspondante de 2011 et légèrement supérieur aux 12,5 milliards de dollars attendus selon un consensus d'analystes réalisé par la banque elle-même.

Mais le bénéfice récurrent, hors gains exceptionnels sur des cessions d'actifs aux Etats-Unis et pertes sur la valeur de sa dette, recule de 3% sur un an à 10,6 milliards de dollars.

L'action HSBC gagnait 1% à 537 pence à 11h00 GMT, faisant toutefois moins bien que l'indice du secteur bancaire en Europe, en hausse de 2,3%.

Marc Joanny et Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.