Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

COP21-Les pays polynésiens ont signé leur "PACT" pour le climat

Reuters17/07/2015 à 11:09

PAPEETE, 17 juillet (Reuters) - Les sept membres du "groupe des leaders polynésiens" ont signé le "PACT", un document grâce auquel ils espèrent faire entendre la voix des petits pays du Pacifique Sud à la COP21, la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015. Les dirigeants de Tuvalu, Tokelau, Cook, Tonga, Samoa, Niue et de Polynésie se sont réunis pendant deux jours en Polynésie française pour signer ce texte jeudi (vendredi en Europe) sur le marae (temple en plein air) de Taputapuatea, à Raiatea. Ce lieu est le centre spirituel et géographique du vaste triangle polynésien, occupant une grande partie du Pacifique Sud, entre la Nouvelle-Zélande, Hawaï et l'île de Pâques. "Nous, le groupe de dirigeants, sommes la voix du Pacifique. Nous souhaitons porter notre vision stratégique afin de contrer les effets dommageables du changement climatique en limitant le réchauffement global à 1,5 degré Celsius", peut-on lire dans le PACT (Polynésiens contre les menaces climatiques). L'objectif officiel de la COP21 est de limiter le réchauffement de la planète sous le seuil de 2°C mais les îles du Pacifique estiment qu'il faut aller plus loin. Menacés par la montée des eaux, qui se fait déjà cruellement sentir dans certains archipels composés d'îles basses (les atolls), et par les catastrophes climatiques violentes dues au réchauffement (cyclones principalement), les pays polynésiens demandent la création d'un mécanisme d'assistance d'urgence. Ils réclament aussi un plus grand contrôle des zones maritimes les entourant dans le cadre de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer et la fixation de manière permanente des lignes de base établies en accord avec la convention sans tenir compte de la hausse du niveau de l'océan. Ils ont créé un espace océanique commun aux pays et territoires insulaires du Pacifique, baptisé "Te Moana o Hiva", qui englobe les zones économiques exclusives de ces pays et qui représente une surface de dix millions de km2. Ils souhaitent que cet espace soit préservé et protégé en tant que l'un des principaux puits de carbone de la planète. (Daniel Pardon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.