Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver son smartphone, la faiblesse qui peut perdre un chef d'Etat

Le Parisien24/10/2013 à 16:54

Conserver son smartphone, la faiblesse qui peut perdre un chef d'Etat

Portable chiffré dans la poche, ligne fixe et intranet ultrasécurisés au bureau comme à domicile: les chefs d'Etat sont équipés pour échanger des données sensibles mais utilisent aussi au quotidien des smartphones "normaux", une brèche ouverte aux tentatives d'espionnage.Mercredi, l'Allemagne a affirmé que le téléphone portable d'Angela Merkel "pourrait être espionné par les services américains". La chancelière allemande a aussitôt demandé des explications à Barack Obama, qui lui a assuré que les Etats-Unis ne surveillaient pas ses communications.Selon le Tagesspiegel de Berlin, citant des sources gouvernementales, le portable en question n'est pas le téléphone crypté que Mme Merkel utilise en tant que chancelière, mais celui dont elle dispose en tant que présidente de la CDU. Mais l'agence de presse allemande affirme qu'il s'agirait bien de son mobile "officiel", donc censé être ultrasécurisé.Le gouvernement allemand s'est équipé il y a plusieurs de mois de smartphones Blackberry Z10 (environ 2.500 euros pièce) dotés d'une solution spéciale de sécurité.En France, la sphère dirigeante dispose de téléphones mobiles chiffrants Teorem (estimés à 3.300 euros pièce), construits par Thales, exclusivement pour l'Etat. Agréés par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), ils permettent de passer des communications sécurisées jusqu?au niveau "secret défense".Certains dirigeants politiques et hauts fonctionnaires français disposent aussi de l'intranet ultra-sécurisé Isis, en fonction depuis 2006, et le réseau interministériel de téléphonie fixe et de télécopie Rimbaud, tous deux hébergés sous l'Hôtel des Invalides.Mais ces systèmes sont souvent vus comme des contraintes par leurs utilisateurs, car ils nécessitent des procédures ou des manipulations parfois lourdes: un Teorem va par exemple mettre jusqu'à 30 secondes pour lancer un appel en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.